GREGORY BENCHENAFI DANS LE ROLE DE MIKE BRANT

Pose Mag a souhaité vous présenter Gregory Benchenafi qui triomphe en ce moment au Théâtre Comédia dans la comédie musicale « MIKE laisse nous t’aimer ».

Ce chanteur-comédien que l’on a pu découvrir dans la troupe de Roger Louret, éblouit grâce à son interprétation audacieuse.

De prime abord on pourrait s’attendre à une pâle copie du chanteur hurlant les tubes de l’ idole mais tu as réussi à t’ approprier le rôle. Comment l’as-tu préparé ?

J’ai tout d’abord fait un travail personnel, en lisant ses biographies, regardé des interviews. J’ai vraiment voulu travailler ce rôle comme un comédien, donc je me suis inspiré de ses failles, ses douleurs, ses joies pour proposer autre chose qu’une copie du chanteur.
Et puis je pense que le voyage en Israël que nous avons fait avec la production et au cours duquel j’ai rencontré le frère de Mike Brant à été primordial dans la suite de l’aventure.

En acceptant ce rôle, n’as-tu pas eu peur que l’ image de Mike Brant te colle à la peau ?

Si, c’était même ma grosse peur, et c’est d’ailleurs pourquoi ma volonté était de proposer autre chose qu’un clone de Mike Brant.

Pour ce spectacle, tu chantes et tu danses, tout comme tes partenaires. Avez-vous suivi une préparation spéciale ?

Nous avons la talentueuse Sophie Tellier pour la danse, et nous sommes tous super motivés. Plus d’une fois nous nous sommes retrouvés en dehors pour nous entrainer. Je pense que cela a solidifié le groupe, et cette osmose se ressent sur scène.

Petit questionnaire Pose Mag spécial mode. Quel est ton style vestimentaire ?

Je suis assez classique, même si je fais de plus en plus d’ efforts (rire).

As-tu des créateurs fétichés ?

Honnêtement non, à part Calvin Klein que j’aime beaucoup !

Ton parfum ?

L’Eau D’Issey édition bois.

Pour finir, peux-tu nous parler de tes envies pour la suite ?

Je rêve de beaux projets à défendre, télévision, cinéma, théâtre peu importe, le principal pour moi est la qualité du rôle, mais je n’oublie pas pour autant la chanson, j’aimerais pouvoir réussir à me consacrer à mes deux carrières.

Pour plus d’informations sur la comédie musicale « Mike, laisse nous t’aimer » :

www.theatrecomedia.fr

Photographie et propos recueillis par Franck Laguilliez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *