Lilly Wood and The Prick

Une victoire de la musique, une tournée à travers la France, un passage à l’Olympia, le groupe Lilly Wood And The Prick a le vent en poupe depuis quelques temps. Leur album tourne en boucle au sein de la rédaction de Pose Mag et c’est donc tout naturellement qu’on leur a proposé une séance photo. En vedette du cinquième numéro de Pose Mag et shootés par l’objectif de Rachel Saddedine, ils ont accepté de répondre à nos questions.

On doit souvent vous poser la question mais je suis sûr que certains lecteurs de Pose Mag aimeraient savoir d’où vient le nom « Lilly Wood And The Prick »…

De nulle part vraiment on cherchait juste à associer des mots et des noms qui pouvaient exprimer des oppositions, Lilly la féminité et le Prick (petit connard).

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Dans un bar le Pop In à Paris, nous avons un ami en commun qui nous a présentés il y a 5 ans, nous ne nous connaissions pas. Deux jours après, nous commencions à écrire des chansons.

Comment définiriez-vous votre style vestimentaire ?

Très certainement dans l’air du temps, nous aimons la mode, nous y avons travaillé tous les deux avant de faire de la musique.

A notre époque, certains vêtements sont unisexes. Vous arrivent-ils d’échanger vos vêtements ?

Oui des chemises en Jean ou des t-shirts …

Quelles sont les personnalités qui vous inspirent en terme de mode ?

Edie Sedgwik et Woody Allen.

Et dans la musique ?

Ils sont certainement trop nombreux…

Quels sont les qualités et défauts de l’un et de l’autre ?

Ben est très calme, généreux et attentif mais parfois introverti.

Nili a beaucoup d’énergie à revendre, elle fonce et tire les choses vers le haut, elle sait être très généreuse aussi !

Vos moitiés sont-elles jalouses de la complicité qui vous lie ?

Pas du tout, Ben et moi avons toujours été amis !

Est-ce que vous avez un porte-bonheur ?

Non, pas encore.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier d’artiste ?

La globalité. C’est une chance de vivre de sa passion, mais le truc le plus cool pour nous c’est d’être tous ensemble sur la route.

Et qu’est-ce qui vous plaît le moins ?

La fatigue et les mauvais catering.

Avec cette séance photo pour Pose Mag, on peut voir que vous êtes particulièrement à l’aise devant l’objectif. Vous assumez et contrôlez totalement votre image ?

Pas en particulier mais on essaye de faire attention, de rester nous-mêmes.

Si vous deviez arrêter demain la musique, vers quoi vous tourneriez-vous ?

(Nili) Je serais perdue.

(Ben) Vers la vidéo.

Quelle est votre expression préférée ?

C’est tout pété !

Votre péché mignon ?

Les lasagnes, les femmes, la bière « lol », non, les vêtements.

Enfin, que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

De continuer à faire ce que l’on aime le plus longtemps possible !

Informations

Articles similaires

Ben l'oncle soul

Si je vous dis Soul Music, vous me dites ? Années 60 ! Rythm’and blues, Gospel, … Puis, sans l’ombre d’un doute, vous me citerez Sam Cooke, Otis Redding, Aretha Franklin, Ray Charles, Marvin Gaye, James Brown… Toutes ces figures emblématiques sont parvenues, au fil des années, à sortir cette musique de son enclavement ethnique et culturel, lui offrant ainsi de nouvelles perspectives d’avenir et un public international. Ben l’Oncle Soul (de son vrai nom Benjamin Duterde), né à Tours en 1984, est un artiste talentueux qui se complaît également dans le monde de la soul, sans jamais se prendre au sérieux. Il s’est lancé dans le gospel comme d’autres font du baby-sitting. Il est comme ça Ben, il agit au feeling, c’est plus fun ! Un éternel ado dynamité, qui a l’art d’éveiller en vous diverses émotions, allant du rire aux larmes, en toute sincérité. Il sait que rien n’est jamais acquis, alors il profite du temps présent !

Lire

Lala Joy

La rédaction de Pose Mag a complètement flashé pour la jeune chanteuse Lala Joy. Un univers pop et coloré, un premier single « Il y a » à la mélodie entraînante, de la bonne humeur, il ne nous en fallait pas plus pour craquer ! A 21 ans à peine, Lala Joy s’apprête à sortir son premier album aux influences pop, soul et chanson française. Entre deux allers et retours au studio, elle a accepté de poser devant l’objectif de nos photographes et de répondre à nos questions.

Lire

Inna Modja

Inna Modja est en vedette de notre dixième numéro. Cette jeune chanteuse a su conquérir le public français avec « French cancan », le premier single issu de son second opus. Après quelques années d’expérience en tant que mannequin, c’est avec une aisance certaine qu’elle a posé devant l’objectif de notre photographe. Entre deux poses, elle a a accepté de répondre à nos questions.

Lire