Cyril Paglino

Il a fait craquer de nombreuses téléspectatrices durant sa participation à l’émission de télé-réalité Secret Story… La rédaction de Pose Mag est partie à la recherche de Cyril. C’est en vrai businessman que l’on a retrouvé. Co-créateur du site Wizee, le beau Cyril consacre désormais la majeure partie de son temps à ce nouveau projet. Voici ce qu’il nous a confié.

Désolée de t’en parler à nouveau mais on t’a connu par l’émission Secret Story, peux-tu nous dire pourquoi tu as tenté cette aventure de télé-réalité, et si aujourd’hui tu regrettes ou bien au contraire, si tu la referais sans hésiter ?

J’ai participé pour deux raisons : l’argent, et la visibilité que cela pouvaient apporter à ma discipline et mon groupe. Je ne regrette absolument pas.

Est-ce que tu es resté en contact avec les autres participants ?

Très peu. J’avais une vie bien remplie avant, avec de vrais amis, une vraie activité… J’ai donc retrouvé cette vie et mes amis ensuite.

Est-ce qu’on t’a proposé de participer à d’autres émissions de ce type ?

Oui. A peu près toutes celles qui ont suivi où l’on reprend d’anciens candidats de real Tv.

Ton site Wizee traite de l’actualité des personnalités, comment t’est venue l’idée ?

Des amis artistes et sportifs ne pigeant rien au web, me demandaient souvent de les aider. A force, je me suis dis que le besoin était réel et qu’on pouvait créer quelque chose. Là m’est venu l’idée de la plateforme Wizee. On développe maintenant le côté agence d’endorsement. Pour faire simple, on met en relation des marques et des célébrités.

Peux-tu nous parler de tes autres actus ?

Wizee me prend tout mon temps. Je lis beaucoup, participe à de nombreuses conférences et en donne parfois. Mais tout cela a un rapport avec ma boite et mon métier.

Tu étais Bboy (Break boy) depuis des années lorsqu’on t’a vu débarquer sur nos petits écrans. Est-ce que tu « break » toujours ? Quelles sont les qualités qui sont nécessaires pour arriver à ce haut niveau ?

Pour le plaisir uniquement. Je me régale à voir mes potes faire et gagner une grande partie des battles. Mais moi, j’ai raccroché. Le secret : le travail, le travail, et le travail. Donc les qualités : la rigueur, le courage, le mental.

On t’a croisé au Festival de Cannes, peux-tu nous dire quelques mots sur cet événement qui passionne les foules ? Vu de l’intérieur ça donne quoi ?

C’est cool. Peu de sommeil, des rendez-vous tout le temps, du beau monde, de superbes lieux, et plein d’imprévus. Mais c’est génial.

Parlons un peu de mode. Comment définirais-tu ton style vestimentaire ?

Je suis très jean basket. Un 501, une Jordan, un Teddy ou un cuir et ça roule. Les fois où je suis en costume, c’est pour les gros rendez-vous, une à deux fois par semaine.

Tes marques préférées ?

Vans, Levi’s, Nike.

Enfin, si tu avais carte blanche là tout de suite maintenant, tu aurais envie de nous dire quoi ?

Que je suis désolé d’avoir mis autant de temps à répondre à ces questions. Pardon.

Informations

Articles similaires

Géraldine Nakache

Géraldine Nakache a marqué l’année 2010 avec « Tout ce qui brille », le film qu’elle a écrit et réalisé avec Hervé Mimran. Elle passe aisément de derrière la caméra à devant puisqu’elle joue aussi le rôle d’Ely, un des deux personnages principaux avec Lila, joué par sa compère Leïla Bekhti (qui a d’ailleurs remporté le César du meilleur espoir féminin pour ce film). Elles forment à elles deux un duo comique et touchant, à tel point qu’on adorerait tous avoir des amies comme Ely et Lila. Jusqu’au 5 mars dernier, on pouvait également retrouvé Géraldine Nakache sur les planches, pour la pièce « L’amour, la mort, les fringues ». Entre deux représentations, elle a accepté de répondre à nos questions.

Lire

Jain

Il aura fallu une seule écoute pour que nos oreilles tombent sous le charme de Jain. On a accroché dès les premières notes et une fois le refrain arrivé, on était déjà prêt à danser, le sourire aux lèvres. On a donc décidé d'en savoir plus sur Jain. Qui se cachait derrière ce nouveau talent ? La surprise fut grande quand on a découvert que c'était une jeune française de 23 ans. Nous avons donc décidé de la rencontrer, le temps d'un verre et de quelques clichés sur une péniche parisienne.

Lire

Helena Noguerra

A 15 ans, (la grande) Helena débute sa carrière comme mannequin dans les années 80, puis se lance dans la chanson, comme sa sœur Lio. Leurs registres, tout comme leurs parcours sont pourtant totalement différents. Helena est curieuse et touche à tout dans le domaine artistique. Animatrice télé sur M6, animatrice radio, chanteuse, actrice, romancière, auteur de théâtre, réalisatrice de film et documentaire : rien n’arrête cette artiste aux multiples talents. Sa prestation dans « L’Arnacoeur », en tant que copine de Vanessa Paradis, a notamment marqué quelques réalisateurs qui se pressent de lui proposer de beaux projets. Un premier rôle se profile, suivi de jolies collaborations tout aussi tentantes les unes que les autres… Actuellement à l’affiche de la comédie réalisée par Christian Clavier « On ne choisit pas sa famille », et dont la sortie est annoncée le 9 Novembre 2011, Helena Noguerra ne cesse d’enchaîner les rôles inattendus.

Lire