LE MUSÉE BOURDELLE, LA PÉPITE ARTISTIQUE À DEUX PAS DE MONTPARNASSE

Un musée dans le 15ème arrondissement, à deux pas de la Tour Montparnasse, plein de surprises et qui assure dépaysement et escapade artistique au vert en plein Paris !

Un dimanche matin à Paris, les beaux jours sont de retour, l'été va pointer le bout de son nez et on a envie d'évasion. Me voici donc en quête d'une activité pour la journée. J'ai envie d'une expo sympa mais en même temps, le temps n'est pas propice à l'enferfement. Je découvre alors au fil de mes recherches sur TikTok un musée parisien dont je n'ai jamais entendu parler, même après plus de dix ans passé dans la capitale : le musée Bourdelle, situé dans le 15ème arrondissement. 

Une petite escapade en métro plus tard, j'arrive donc à deux pas de la Tour Montparnasse et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant ce jardin derrière la grille, agrémentée d'immenses sculptures. 

C'est en effet ce qui fait la particularité du Musée Bourdelle, un véritable havre de paix et d'art, en plein cœur de Paris. Je commence pas une pause déjeuner avec une vue sur le jardin principal et la Tour Montparnasse en fond. 

Commence alors la visite. Les anciens ateliers de Bourdelle datent du XIXe siècle. Le musée Bourdelle offre au public des espaces d’exposition singuliers, ouverts sur des jardins propices à la flânerie ou la méditation. 

Quelques mots au sujet d'Antoine Bourdelle :

Intimité de l’appartement de Bourdelle où le sculpteur vécut et travailla, majesté du Grand Hall des plâtres à la lumière diffuse, épure audacieuse de l'extension moderne - le visiteur découvre le parcours d'une vie et d'une œuvre, suit à son rythme les incessantes recherches stylistiques et plastiques du sculpteur visionnaire.

Conformément à la volonté de Bourdelle, les collections du musée ont la particularité de présenter l'œuvre du sculpteur à demeure, dans les ateliers où il a vécu et travaillé sa vie durant. Outre un fonds considérable d'archives, ce musée monographique conserve quelque 15 000 photographies, 3 000 sculptures, 4 000 dessins et aquarelles, 150 peintures et pastels.

Une jolie escapade artistique pour un dépaysement total en plein Paris !

Pour plus d'infos : https://www.bourdelle.paris.fr/


Informations

Articles similaires

François-Xavier Demaison

Acteur au talent d’humoriste indéniable, François-Xavier a suivi la classe libre du Cours Florent, comme on accède à la case départ avant toute ascension. On lui confie très vite quelques petits rôles, avant de s’imposer aux côtés d’anciens membres de la Troupe du Splendid comme Thierry Lhermite dans « Ca se soigne ? » réalisé par Laurent Chouchan, et le trio Jugnot, Balasko, Clavier dans « L’Auberge Rouge » de Gérard Krawczyk. Antoine de Caunes lui offrira son premier rôle dans « Coluche, l’histoire d’un mec ». Son impressionnante composition lui vaudra d’être nominé aux Césars dans la catégorie « Meilleur Acteur ». Dès lors, il ne cesse d’enchaîner les tournages, mais n’oublie pas pour autant son terrain de prédilection : la comédie. Après « Demaison s’envole », son premier one man show qui lui valut d’être nominé aux Molières 2008 comme meilleur « Seul en Scène », il nous revient enfin avec « Demaison s’évade ! ». Programmé à la Gaîté Montparnasse depuis le 20 septembre 2011, il enchaîne aujourd’hui une tournée dans plusieurs villes de France.

Lire

Brigitte vous kiffe, et vous ?

Brigitte, c’est des gonzesses, des vraies. C’est une brune et une blonde, une femme souvent enceinte et une femme à lunettes. Brigitte c’est du rétro et des folles de hip hop, des hippies qui kiffent ABBA et Marilyn Monroe, c’est des histoires de gangsters et de filles faciles. En 2008 dans un restaurant de falafels de la rue des rosiers, le meilleur de Paris, la blonde demande a la brune de se marier avec elle, et la brune dit oui. Alors dans une salle à manger avec un ordinateur, quatre mains, une vielle guitare de 58 et une folk de 49, un glockenspiel, deux bouches, un tambourin, des enfants qui courent partout, des fleurs dans les cheveux, des robes à paillettes, deux voix, elles font des chansons. Tout de suite, Brigitte enchaîne les concerts dans les clubs Parisiens, fait les premières parties d’Anais, signe la musique d’Hasta la vista fanfan, court-métrage d’Anissa Bonnefont et chantent pour le nouveau long métrage de Benoit Pétré, Thelma Louise et Chantal, sur des arrangements de Keren Ann. Entre deux concerts, elles ont accepté de répondre à nos questions.

Lire

Les Plasticines

Les Plastiscines, ce ne sont plus quatre baby rockeuses mais trois femmes plus unies que jamais avec l’envie de créer sans mettre de limite à leur style musical. Ces Drôles de Dames nous reviennent avec l’album « Back to the Start » qui séduit par ses sonorités pop et disco mais surtout par l’inévitable envie de danser qu’il réveille en nous.

Lire