Coup de coeur pour Janie et son univers doux et inspirant

On l'a découverte il y a plusieurs semaines via Instagram. Il faut dire que Janie soigne particulièrement son image sur les réseaux sociaux. Un feed coloré et léché qui mêle vidéos, photos perso et shootings pros, un appartement parisien à la décoration inspirante et un chat roux tout aussi adorable, il n'en fallait pas plus pour nous séduire !

Janie, jeune auteure-compositrice-interprète a tout d'une influenceuse (elle compte déjà plus de 40 000 followers sur son compte Instagram), ce n'est pas pour rien que des sites comme Grazia en ont parlé comme unemais Janit avant tout une artiste musicale et pas des moindres. 

Ses vidéos karaoké nous font découvrir sa voix douce et ses covers balayant différents univers, de Michel Berger à Aya Nakamura, en passant par Céline Dion. Le tout, dans un décor toujours bien pensé.

Un visage d'ange, une esthétique parfaite, une voix pure et élégante, on craque déjà pour les premiers titres de Janie et on n'a qu'une seule hâte, c'est que l'album pointe rapidement le bout de son nez. 

On espère d'ailleurs que cela sera l'occasion pour nous de la rencontrer pour en savoir plus sur elle et la faire prendre la pose pour nous !

A bientôt Janie !

Informations

Articles similaires

Puggy

Cette semaine, Pose Mag a souhaité vous faire partager son coup de cœur musical, le groupe Puggy. Nous les avons découverts il y a quelques jours, lors de leur show case au Furet du Nord à Lille. Samedi midi, le soleil est au rendez-vous, et on en profite alors pour se diriger vers le centre-ville pour une petite séance shopping/terrasse. C’est l’occasion aussi d’aller faire le plein de magazines et de découvrir les nouveautés musicales et littéraires. Et pour cela, l’endroit idéal à Lille, c’est le Furet du Nord. On passe les portes, et là on se dit qu’ils se sont bien lâchés sur la sono, sans doute en raison du beau temps, de la bonne humeur, et de cette fameuse journée du samedi, propice à accueillir un max de clients ! Puis en écoutant cette musique, on se dit aussi que c’est plutôt sympa, et on se rend compte rapidement que c’est du live. Il suffit ensuite de lever les yeux pour entrevoir à l’étage un large regroupement de personnes. Allez, c’est parti, on les rejoint ! Et c’est alors qu’on tombe nez-à-nez avec Matthew, Romain et Egil, les trois membres du groupe Puggy. Le public semble conquis, et on reconnaît les vrais fans à leurs mouvements de lèvres qui accompagnent les paroles des chansons du nouvel album (sorti il y a un mois seulement). Nous sommes nous aussi conquis, et c’est décidé, en rentrant, on contacte leur manager pour une interview !

Lire

Superbus

Après plus de dix ans de carrière, Superbus nous revient pour cette rentrée 2012 avec un nouvel album, intitulé « Sunset ». Des sonorités pop-rock aux influences américaines variées, ce nouvel opus devrait sans aucun doute combler les fans du groupe et séduire les petits nouveaux. En promo dans les locaux de leur maison de disque Polydor-Universal, nous sommes partis à la rencontre de Jennifer et de ses quatre acolytes.

Lire

Sara Martins

D’origine capverdienne, Sara Martins grandit à Lyon et suit une formation de danse classique à l’Opéra dans cette même ville. Passionnée de théâtre, elle intègre ensuite l’option art dramatique au lycée Saint-Exupéry. Engagée sur la pièce « Le Radeau de la Méduse », mise en scène par Roger Planchon, cette expérience déterminante influencera son départ pour Paris, afin d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Pendant ces trois ans d’école, elle commence à tourner aux côtés d’Olivier Marchal dans la série « Police District » de 1999 à 2002. Puis elle enchaîne les expériences de théâtre dans « Minetti » de Thomas Bernhard, « Le costume » de Peter Brook, « Les trois sœurs » de Tchekhov. Entre deux pièces, elle poursuit sa carrière à la télévision et se fait remarquer dans « Par amour » d’Alain Tasma, pour lequel elle obtient le prix du meilleur espoir féminin au Festival de Luchon en 2003. Sara ne revendique pas son côté fan de séries télévisées, bien au contraire, puisque la télévision lui a offert de beaux rôles dans « Les tricheurs » avec Pascal Légitimus et Leïla Bekhti, « Les mariées de l’Isle Bourbon » d’Euzhan Palcy, « Merci les enfants vont bien » de Stéphane Clavier et « Pigalle, la nuit » diffusée sur Canal+. BBC One diffuse actuellement, « Death in Paradise » ; série dans laquelle elle a obtenu le rôle principal.

Lire