Coup de coeur pour Janie et son univers doux et inspirant

On l'a découverte il y a plusieurs semaines via Instagram. Il faut dire que Janie soigne particulièrement son image sur les réseaux sociaux. Un feed coloré et léché qui mêle vidéos, photos perso et shootings pros, un appartement parisien à la décoration inspirante et un chat roux tout aussi adorable, il n'en fallait pas plus pour nous séduire !

Janie, jeune auteure-compositrice-interprète a tout d'une influenceuse (elle compte déjà plus de 40 000 followers sur son compte Instagram), ce n'est pas pour rien que des sites comme Grazia en ont parlé comme unemais Janit avant tout une artiste musicale et pas des moindres. 

Ses vidéos karaoké nous font découvrir sa voix douce et ses covers balayant différents univers, de Michel Berger à Aya Nakamura, en passant par Céline Dion. Le tout, dans un décor toujours bien pensé.

Un visage d'ange, une esthétique parfaite, une voix pure et élégante, on craque déjà pour les premiers titres de Janie et on n'a qu'une seule hâte, c'est que l'album pointe rapidement le bout de son nez. 

On espère d'ailleurs que cela sera l'occasion pour nous de la rencontrer pour en savoir plus sur elle et la faire prendre la pose pour nous !

A bientôt Janie !

Informations

Articles similaires

François-Xavier Demaison

Acteur au talent d’humoriste indéniable, François-Xavier a suivi la classe libre du Cours Florent, comme on accède à la case départ avant toute ascension. On lui confie très vite quelques petits rôles, avant de s’imposer aux côtés d’anciens membres de la Troupe du Splendid comme Thierry Lhermite dans « Ca se soigne ? » réalisé par Laurent Chouchan, et le trio Jugnot, Balasko, Clavier dans « L’Auberge Rouge » de Gérard Krawczyk. Antoine de Caunes lui offrira son premier rôle dans « Coluche, l’histoire d’un mec ». Son impressionnante composition lui vaudra d’être nominé aux Césars dans la catégorie « Meilleur Acteur ». Dès lors, il ne cesse d’enchaîner les tournages, mais n’oublie pas pour autant son terrain de prédilection : la comédie. Après « Demaison s’envole », son premier one man show qui lui valut d’être nominé aux Molières 2008 comme meilleur « Seul en Scène », il nous revient enfin avec « Demaison s’évade ! ». Programmé à la Gaîté Montparnasse depuis le 20 septembre 2011, il enchaîne aujourd’hui une tournée dans plusieurs villes de France.

Lire

Hande Kodja

Actrice belge, Hande s’est spontanément dirigée vers le théâtre, après avoir pratiqué 12 ans de piano et 4 ans de violon. Après avoir intégré l’académie de Waterloo, en Belgique, puis les cours Forent, elle sera admise au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Sa vie est depuis rythmée par les tournages qu’elle enchaîne. Quelques longs métrages, dont « Meurtrières » en 2005, qui fut sélectionné à Cannes (Un Certain Regard) et obtient le Prix du Président du Jury. Dans « Mon prince charmant » de Jean-Paul Civeyrac, elle est sélectionnée aux Talents Cannes pour le rôle de Cécile. Elle a également joué Louise, dans « Capitaine Achab » de Philippe Ramos, et la fille d’André Dussolier et Miou-Miou dans « Affaire de famille » de Claus Drexel. « Marieke », interprétée par Hande et réalisée par Sophie Schoukens sortira en salle le 28 mars prochain. Elle sera aux côtés de Barbara Sarafian et Jean Decleir. Ce film nous retrace l’histoire d’une jeune femme qui vit avec sa mère, incapable d’éprouver des sentiments depuis la mort de son mari écrivain. Marieke travaille le jour dans une chocolaterie, et s’évade la nuit dans les bras d’hommes beaucoup plus âgés, ce qui la rend plus forte, plus libre, mais lui procure par-dessus le sentiment d’être aimée. Jacoby, éditeur, vient chercher le dernier manuscrit de son père. Cette rencontre va briser son équilibre déjà fragile…

Lire

Emilie Gassin

Encore un coup de cœur, et oui ! Cela n’en finit plus sur Pose Mag, et cette fois il s’agit de la chanteuse Emilie Gassin. On l’avait découverte à la Nouvelle Eve au concert dont Célien Schneider faisait la première partie. On avait été séduit dès le départ. Puis l’occasion de la rencontrer le temps d’une interview s’est présentée au Café Madam. C’est une Emilie Gassin, à l’accent australien, toute en simplicité et en naturel qui a répondu à nos questions. Et le coup de cœur n’a fait que se confirmer. Son premier EP « A little bit of love » respire la joie et la bonne humeur, à écouter avec les beaux jours qui reviennent ! En attendant on vous laisse découvrir plus en détails cette jeune chanteuse à qui l’on souhaite une très grande carrière.

Lire