YCARE

Ycare a su séduire le public lors de ses prestations à l’émission « A la recherche de la nouvelle star ». En effet, le jeune homme a marqué les esprits avec des interprétations à la fois touchantes et totalement déjantées. Si on ajoute à cela un très beau timbre de voix et un charme incontestable, on était alors certain qu’il allait faire carrière à l’issue de l’émission.

Après un premier album propulsé par le single « Alison », qui sonne encore dans nos têtes comme une douce mélodie, Ycare continue le chemin vers le succès avec un second opus intitulé « Lumière noire ». Nous avons souhaité en savoir plus sur ce chanteur, voici ce qu’il nous a confié.

Comment s’est passé ton été ?

Superbe ! Entre festivals et vacances improvisées ! Très agréable.

Quand as-tu su que tu voulais devenir chanteur ?

J’hésite encore à vouloir le devenir :-)

Quel métier rêvais-tu de faire quand tu était petit ?

Avocat, puis pilote de ligne, puis chirurgien… Des choses planantes !

En mai dernier est sorti ton second album « Lumière Noire ». Comment le définirais-tu en quelques mots ?

Clair-obscur moderne… Des textes mélancoliques sur une musique entrainante.

Les chanteurs qui se sont fait connaître par une émission télévisée ne passent pas souvent le cap du premier album. A ton avis, qu’est-ce qui a fait la différence avec toi ?

La chance de trouver mon public et rester fidèle à mes convictions.

« Lap Dance », le premier extrait de ton second album, est le parfait reflet de ton talent d’auteur. D’où te vient cette passion pour les jeux de mots, les doubles sens ?

Les jeux de mots m’amusent plus qu’ils ne me passionnent… Semer la confusion dans la compréhension d’un texte ouvert : chacun comprend ce qu’il veut.

Quelles sont tes références musicales ?

2pac, Kerry James, Mafia K’1 Fry, 113…

Avec quels artistes aimerais-tu faire un duo ?

Françis Cabrel, ou Orelsan ! Très sérieusement !


Dans l’émission « A la recherche de la nouvelle star », tes prestations étaient pleines de folie et tu semblais parfois complètement habité. Tu t’es assagi depuis, non ?

Non pas spécialement… Je découvre chaque jour de nouvelles façons de dire les mots sans perdre toute mes forces et m’éparpiller… Peut-être la trentaine qui approche !

Ton dernier single « Seex » parle de « pornographie romantique », d’amour sans lendemain mais passionné. Il paraitrait que tu es un garçon sans tabou, c’est vrai ça ?

Je suis extrêmement pudique et romantique et limite vieux jeu… Il est juste plus simple de parler de ces choses que de parler d’amours sérieux.

Alors parle-nous un peu de tes amours…

Non ! Parle-moi des tiens !

Enfin, quels sont tes projets pour cette rentrée 2011 ?

Un nouveau clip et une tournée : France, Suisse Belgique, Liban et peut-être en Russie, vu que le single « lapdance » passe à la radio là-bas… Etonnant ! J’ai beaucoup de chance.
Merci beaucoup à l’équipe de Pose Mag, et à bientôt.

Pour suivre l’actualité d’Ycare : www.ycareofficiel.com
Et sur Facebook : www.facebook.com/universycare

Propos recueillis par Enrique Lemercier
Credit photos : Yann Orhan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *