AMY WINEHOUSE

La diva de la soul, comme on avait coutume de l’appeler à juste titre, a été retrouvée morte dans son domicile de Camden Town, au Nord de Londres, hier après-midi. Mais que s’est-il passé ? La police, qui a constaté son décès vers 15h, n’a pas voulu en dire davantage. Certains diront qu’elle est morte à cause d’une overdose, puisque cela faisait quelques années qu’Amy se battait avec l’alcool et la drogue, et d’autres resteront plutôt dubitatifs.

Un voisin de la chanteuse a déclaré avoir entendu des cris. Il semblerait qu’elle ait succombé à une overdose de médicaments, si l’on s’en tient aux informations divulguées par les médias. Info, ou intox ? J’ose espérer que nous en saurons plus dans quelques jours.

Dans la scène musicale, son décès apparaît comme un véritable choc, compte tenu de son talent certain. Universal, son label, a d’ailleurs déclaré : « Nous sommes profondément tristes de la perte subite d’une telle artiste. Nos prières vont à la famille d’Amy, aux amis et aux fans dans un moment si difficile. ».

La carrière de la chanteuse avait explosé avec son tube interplanétaire « Rehab ». Par ailleurs, son deuxième album « Back to Black » a été classé parmi les plus vendus du début du XXIème siècle au Royaume-Uni, et a été récompensé de 5 Grammy Awards, ce qui témoigne de son succès et donc, de l’engouement des fans à son égard.

Cependant, sa carrière a été tourmentée par ses excès. Récemment, son manager avait décidé d’annuler sa tournée européenne puisque sa dernière prestation à Belgrade, datant du 18 juin dernier, avait été un fiasco. En effet, la chanteuse était complètement ivre sur scène, ce qui lui a valu les foudres de son public.

Amy Winehouse est donc décédée à 27 ans, au même âge que Janis Joplin, Jimi Hendrix, Jim Morrisson, Brian Jones et Kurt Cobain, des icônes de la musique, tout comme elle. Paix à son âme.

Hélène Payen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *