LA D.I. ? ÇA SE DISCUTE !

Facebook est un réseau social qui vous relie à des amis (quelque peu virtuels, certes !), des collègues de travail, des camarades de classe, quelques usurpateurs d’identité qui se font passer pour nos people, …

Et si, comme nous tous, vous possédez un compte Facebook, vous utilisez sûrement la fonctionnalité Discussion Instantanée, qui est située en bas à droite de votre page.

Pour les moins vaillants, vous retrouverez dans la rubrique « Aide » :

  • Mode d’emploi de la discussion instantanée (D.I.)
  • Utilisation de la fonction
  • Comment initier une conversation avec quelqu’un en utilisant la discussion en ligne

Seulement voilà, c’est comme d’hab., entre la théorie et la pratique : vive la marge !

La D.I. présente des avantages certains et non contestables comme

  • Les grands timides peuvent enfin se jeter à l’eau sans peur du ridicule et du râteau
  • Si tu ne veux pas répondre, libre à toi
  • Échange simple et rapide avec tes amis ou contacts professionnels (et oui ! on bosse aussi sur FB, faut pas croire !)
  • Pas de tarification hors-norme, ou de forfait englouti avec l’étranger. (Personnellement, je communique beaucoup avec ma cousine qui vit au Canada)

Mais, cet outil apprécié de tous, présente également quelques inconvénients notoires, et pas des moindres…

Alors que vous postez quelques commentaires ici et là, ou insérez vous-même une vidéo musicale ou hilarante, vos yeux se dirigent subitement sur l’angle droit du bas de votre écran… Un « ami virtuel » que vous ne connaissez, ni d’Eve ni d’Adam, mais néanmoins « accepté », parce que vous n’êtes pas une sauvage, désire entrer en communication avec vous.

Ca commence forcément par : « bonjour ». Ce en quoi, vous lui répondez également : « bonjour ». Imaginez la tête du gars ! Vous l’encouragez vachement dans sa démarche. Et là, silence radio… Vous patientez quelque peu et vous coupez net. Quelques minutes plus tard, il poste alors sur le fil d’actualité les mots suivants : « Ah ces femmes ! ». No comment, MDR !

Chacun s’amuse comme il peut ! OK ! J’en conviens cette anecdote est gentillette !

Mais, là où le bât blesse ?… Et je vous garantis que ça m’est arrivé plus d’une fois… Je vous plonge dans le contexte en direct live ! Vous allez comprendre…

Vous êtes dans votre bureau. Seule, face à votre PC ou Mac. Courant de la journée. Tout va bien. Vous êtes en pleine forme. D’humeur joyeuse et prête à dégainer la moindre boutade au quart de tour… Open à toute D.I. éventuelle !

Et bien voilà ! Il suffisait de patienter… L’occasion m’est offerte d’alpaguer X (je préfère taire son nom, on n’est pas là pour débiner !) qui vient de se connecter. En fait, pour tout vous dire, on ne s’est jamais rencontré physiquement tous les deux. Notre premier contact s’est déroulé sur une base mythique : FB ! Et depuis des mois, on travaille ensemble, on échange sur des sujets communs, on s’entraide, on se booste mutuellement, on s’encourage, … comme des collègues dans un même bureau. Mais si c’est possible !…

Alors, bien entendu, comme dans des structures « classiques », où évoluent en permanence des salariés qui se « tolèrent », il arrive parfois que ça clashe ! Mais contrairement à la vraie vie, je ne ressens pas le stress ou l’énervement de la personne avec qui j’échange en D.I. J’ignore qu’il en a pris « plein la tête » dix minutes auparavant par une tierce personne, qu’il traverse des problèmes familiaux ou financiers, car Facebook a cette pudeur ! Taire ses complaintes quotidiennes…

Alors, moi, avec mes gros sabots (je suis Lorraine et je le reste !) et mon côté spontané et excessif, je le taquine souvent « mon ami FB ». Et je vous garantis (promis, juré, craché !) qu’on se tape des délires parfois…. Vous avez déjà ri comme une bossue devant votre PC, toute seule ?…. Sincèrement, c’est un coup à se faire interner sur le champ !

Mais hier, ce fut le clash ! J’alignais mes mots, les uns derrière les autres, d’un ton moqueur, quand soudain… le silence…. J’ai cru, dans un premier temps, qu’il se faisait un café ou un thé… Et là, ses mots à lui se sont alignés…. Ils disaient : « tu es vraiment relou avec tes réflexions ! ». J’ai tenté à deux reprises de le joindre par téléphone, afin de m’excuser, mais rien… J’en ai eu gros sur la patate… Sincère !

Voilà l’exemple même du vice caché de la D.I. Et ne venez pas me faire croire que je sois la seule à avoir vécu cette situation ?… Alors si le concepteur de FB, pouvait insérer une nouvelle fonction sur la DI, genre « suis d’humeur » ou « suis pas d’humeur », ça nous aiderait à privilégier de bonnes relations avec nos « amis ».

Parce que sincèrement se faire traiter de « relou » à 48 ans, par un jeune de 28, ça tue !…

Armelle H.

2 thoughts on “LA D.I. ? ÇA SE DISCUTE !

  1. Oh! Mais qui est ce jeune insolent qui ose traiter notre chère Armelle de « relou »?

  2. Non, je ne donnerai pas son nom. Je pense qu’il se reconnaitra. Lorsque je le rencontrerai en face à face, je lui ferai répéter ses mots… Osera t-il ? ou N’osera-t-il pas ce bouffon ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *