THE LITTLE WORLD OF FASHION

Ah… le Sud, le soleil, la mer, l’accent qui chante, la pétanque, les odeurs de lavande et les fameuses cagoles. Et bien NON ! Un microcosme d’irréductibles fashionistas résistent encore et toujours à l’envahisseur. C’est le cas d’Aude, auteur du blog The little world of fashion, qui n’a de cesse de nous charmer avec son style romantique, entre l’héroïne d’Austeen et la jeune citadine bien d’aujourd’hui. Rencontre avec une Aixoise qui ne porte pas de doudoune Pyrenex et qui l’assume !

– Pourquoi as-tu décidé de créer un blog ?

Je suis passionnée par le milieu de la mode depuis petite, à l’époque le « blog mode » était un « cahier de mode » où je découpais les silhouettes des magazines et notais chaque tendance pour la saison à venir avec un décryptage de look. J’aime aussi écrire et je suis une vraie paparazzi, j’ai constamment l’appareil à la main. J’ai voulu allié mes passions et quel meilleur canaliseur qu’un blog.

J’ai tout d’abord crée un blog vide dressing, mais je me suis rendu compte que j’avais vraiment envie de partager beaucoup plus. Une fois le béaba du blog maîtrisé, j’ai crée mon blog avec pour sujet la mode.

– Comment t’es venu le nom ?

Je cherchais un nom simple a retenir, qui pourrait faire le tour du monde facilement. A la base le blog était assez généraliste. « Le petit monde de la mode » me semblait approprié.

– Connais-tu un peu tes statistiques de visite ?

Oui, je les vois évoluer chaque jour, récemment le cap des 780 visites par jour a été dépassé.

– As-tu des internautes « chouchous », dont tu sais qu’ils te suivent et commentent assidument ?

En effet, au fil des commentaires je retrouve des internautes, ceux qui me suivent depuis le début (ou me découvrent) et commentent à chaque post, me touchent énormément, c’est assez impressionnant pour moi de voir leur assiduité. Le blog est vivant et avance grâce à tous mes lecteurs et j’aimerais les en remercier encore une fois.

– Quels sont tes lectures mode favorites (blogs, magazines) ?

Je lis beaucoup beaucoup beaucoup de blogs, ma vie sur la blogosphère commence très tôt le matin et dure jusqu’à très tard dans la nuit. J’ai le temps de découvrir des univers, de retenir certains styles, même si je ne laisse pas tout le temps une trace de mon passage, je suis chaque blog qui capte mon attention presque quotidiennement. Je ne donnerai pas de nom car la liste est longue mais ma blogroll parle pour moi.

Pour les magazines, j’en dévore pas mal aussi, que ce soit dans le bus, chez moi ou en pose au bureau, parfois même pendant des cours ennuyeux mais chut il ne faut pas trop le dire ! Je lis aussi bien Be que Vogue, Envy que Elle… etc, et je lis aussi pas mal de webzines.

– Quel est ton rapport à la mode ?

Mon rapport à la mode est passionnel, je ne pourrais pas vivre sans elle. Au départ, elle a été une partie de moi que je refoulais un peu comme l’affirmation de ma personnalité? Puis les années ont passé et l’évolution s’est effectuée. Aujourd’hui la mode me sert de moyen d’affirmation et je me rend compte que je décrypte souvent les looks des gens que je croise. Elle est mon quotidien, mon présent et mon futur. En plus, j’ai de la chance car mon petit ami partage la même passion, donc le shopping se fait à deux et il travaille aussi avec moi pour le blog.

– D’où te viens ce petit « tic mode » du hairband ?

« Tic mode » (Rires), on peut l’appeler ainsi je crois… Il me vient d’un amour… Il y a trois ans, je suis partie à l’étranger pour la première fois, à Londres. Ce fut des vacances plus que géniales, je suis tombée amoureuse de cette ville mais aussi d’un accessoire qui m’était plus ou moins inconnu, le headband.

Une vendeuse de chez AA en portait un, j’ai craqué et j’ai décidé de m’offrir une tresse que j’ai toujours d’ailleurs, sauf qu’elle a désormais de nombreux frères et sœurs.

– Tu viens d’Aix-en-Provence, comment décrirais-tu le style des Aixois(es) ?

Il peut y avoir de bons styles à Aix-en-Provence, on a le choix pour le shopping dans un périmètre assez restreint et des boutiques qui se démarquent des grandes enseignes. Mais généralement, le style des Aixois et Aixoises est assez classique finalement, pas trop ouvert à la créativité. Je regrette de ne pas voir plus de personnalité se dégager

– Tu as l’intention de nous concocter bientôt un petit guide des bonnes adresses, peux-tu offrir un bon plan en exclusivité à Pose Mag ?

Hey hey ! Allez c’est bien parce que c’est vous. Je vais vous emmener manger très prochainement au Yoji, un restaurant japonais et coréen où le responsable a un faux air de George Clooney version asiatique, what else ?! Et tant que les beaux jours sont encore là, à L’abri cotié, un restaurant marseillais, à la pointe rouge où le poisson est un vrai régal… La suite très bientôt, tout en image. Je compte aussi faire un tour des bonnes adresses « sucrées ». En bonne gourmande, je me dois de le faire !

Propos recueillis par Marine Revel

Découvrez le blog The little world of fashion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *