PORTRAIT D’UNE ROMANCIERE A SUCCES, KATHERINE PANCOL

Née le 22 octobre 1954 au Maroc, à Casablanca, Katherine PANCOL arrive en France à l’âge de 5 ans. Très attirée par la littérature, elle se destine à enseigner le français et le latin. C’est à Lausanne qu’elle exercera son métier de professeur, dès 1974.

La vie continue… Et puis, soudain, une rencontre, une opportunité, une chance à saisir, là, tout de suite… Katherine PANCOL devient alors journaliste ! Elle-même n’en revient pas !

Elle peaufine alors son écriture journalistique, affirme son style et intègre Paris Match, Cosmopolitain, Elle.

Repérée très rapidement par un éditeur (Robert Laffont), ce dernier la contacte et lui demande d’écrire un roman. Nouvelle opportunité. Nouveau défi à relever. Qu’à cela ne tienne ! Ainsi naquit Katherine PANCOL Auteure de  » Moi d’abord  » en 1979, vendu à 300.000 exemplaires.

Tout va vite, très vite, trop vite peut-être. Katherine PANCOL quitte la France pour fuir une médiatisation trop étouffante et part s’installer à New York en 1979.

Écrire devient alors son moteur, son leitmotiv, sa raison de vivre. Elle veut apprendre, apprendre à maîtriser les mots, leurs sons, à orchestrer l’ensemble, le rendu final. À NY, elle suit des cours de « Comment écrire une nouvelle, un roman, un scénario » à Columbia University. « J’ai appris à écrire en écrivant », nous confie-t-elle alors !

S’ensuivront « La Barbare » en 1981, »Scarlett, si possible » et « Les hommes cruels ne courent pas les rues « , »Vu de l’extérieur », « Une si belle image », »Encore une danse », « J’étais là avant », « Et monter lentement dans un immense amour », « Un homme à distance », « Embrassez-moi ». Quelques scénarios également.

Curieuse de nature et observatrice avant tout, elle poursuit sa quête de connaissances à travers le journalisme. Elle traite de nombreux sujets, parfois même très délicats. Katherine PANCOL n’hésite pas à passer une semaine dans le couloir de la mort d’une prison américaine. Puis, saute du coq à l’âne en accordant une interview people.

Vivre, Apprendre et Ecrire sont étroitement liés, et de leur fusion naît le livre !

Katherine PANCOL participera au Livre sur la Place de Nancy, Samedi 18 et Dimanche 19 Septembre 2010, où elle est déjà très attendue.

À cette occasion, elle dédicacera, entre autres, son dernier ouvrage « Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi » Ed. Albin Michel, sorti en avril 2010.

Souvent la vie s’amuse.

Elle nous offre un diamant, caché sous un ticket de métro ou le tombé d’un rideau. Embusqué dans un mot, un regard, un sourire un peu nigaud.

Il faut faire attention aux détails. Ils sèment notre vie de petits cailloux et nous guident. Les gens brutaux, les gens pressés, ceux qui portent des gants de boxe ou font gicler le gravier, ignorent les détails. Ils veulent du lourd, de l’imposant, du clinquant, ils ne veulent pas perdre une minute à se baisser pour un sou, une paille, la main d’un homme tremblant.
Mais si on se penche, si on arrête le temps, on découvre des diamants dans une main tendue… Et la vie n’est plus jamais triste. Ni le samedi, ni le dimanche, ni le lundi…

Après «Les yeux jaunes des crocodiles » et « la valse lente », elle boucle sa trilogie avec « Les Ecureuils ». Quatre ans de colocation avec Joséphine, Hortense, Gary, Iris, Philippe, Shirley, Marcel et Josiane, durant lesquels l’auteure les aura faits rire, pleurer, douter, espérer, aimer, mûrir aussi. L’écriture offre un avantage certain : on peut tout expérimenter, des situations les plus extrêmes au plus sirupeuses.

Nous retrouverons tous ces personnages prochainement au cinéma. En effet, Claude Lelouch a acquis les droits de « Les yeux jaunes des crocodiles ». Le réalisateur adaptera prochainement le roman de Katherine PANCOL pour le grand écran. Ne pouvait-elle rêver plus belle récompense ?!…

Les critiques ne sont pas toujours très élogieux sur ses œuvres, néanmoins ses lecteurs lui sont fidèles et de plus en plus nombreux.

Katherine PANCOL a ce don inestimable, de pouvoir transformer tous ses mots, toutes ses phrases, toutes ces centaines de pages rédigées par ses soins, en Best-Seller.

Quel est son secret ? Je vous invite à lui poser prochainement la question à Nancy !

Armelle HAEGY

Pour plus d’information : www.katherine-pancol.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *