LE JOUR OU POSE MAG A DECOUVERT PUGGY

Cette semaine, Pose Mag a souhaité vous faire partager son coup de cœur musical, le groupe Puggy. Nous les avons découverts il y a quelques jours, lors de leur show case au Furet du Nord à Lille.

Samedi midi, le soleil est au rendez-vous, et on en profite alors pour se diriger vers le centre-ville pour une petite séance shopping/terrasse. C’est l’occasion aussi d’aller faire le plein de magazines et de découvrir les nouveautés musicales et littéraires. Et pour cela, l’endroit idéal à Lille, c’est le Furet du Nord.

On passe les portes, et là on se dit qu’ils se sont bien lâchés sur la sono, sans doute en raison du beau temps, de la bonne humeur, et de cette fameuse journée du samedi, propice à accueillir un max de clients ! Puis en écoutant cette musique, on se dit aussi que c’est plutôt sympa, et on se rend compte rapidement que c’est du live. Il suffit ensuite de lever les yeux pour entrevoir à l’étage un large regroupement de personnes. Allez, c’est parti, on les rejoint !

Et c’est alors qu’on tombe nez-à-nez avec Matthew, Romain et Egil, les trois membres du groupe Puggy. Le public semble conquis, et on reconnaît les vrais fans à leurs mouvements de lèvres qui accompagnent les paroles des chansons du nouvel album (sorti il y a un mois seulement).

Nous sommes nous aussi conquis, et c’est décidé, en rentrant, on contacte leur manager pour une interview !

Bonjour. Comment définiriez-vous votre groupe ?

Trio «Rock acoustique», mais ceci dit, un disquaire indépendant à Bruxelles a été plus inspiré que nous et a mis notre disque au rayon «Acid Folk». Ce qui, depuis, est resté…

Un chanteur/guitariste anglais, un bassiste français, et un batteur suédois mais vous considérez votre groupe comme belge. Pouvez-vous nous expliquer ?

Pour nous, la Belgique, c’est la maison ! On y habite tous depuis plus ou moins 15 ans, c’est la que nous nous sommes rencontrés et que le groupe a fait ses débuts ! A l’étranger, notamment en France, on nous appelle « les Belges » !!

Si je vous parle de festival, et d’incident technique, vous me répondez ?

Couleur Café 2007 !

Pouvez-vous nous raconter cette anecdote ?

Nous étions parmi les premiers à jouer sur la scène découverte du festival, à la fin de notre concert le festival a du être évacué car un incendie s’y était déclaré. Le truc c’est que tout le festival devait être retransmis à la télé ce jour là et que nous étions les seuls à y avoir joué donc notre concert passa en boucle sur MCM toute la journée !
Le même jour, un peu plus loin en Belgique, se déroulait le festival de Werchter où Incubus jouait. Etant dans les headliners ce jour là, le groupe était dans leur chambre d’hôtel en attendant leur concert et Mike, le guitariste, se trouvait devant la télé. Après nous avoir vu pour la 4ème fois et étant intrigué par la façon dont Mat joue, il dit à son manager « C’est cool ce groupe, ça a l’air d’être LE truc du moment ici, vu le nombre de fois où ils passent à la télé. En plus j’aime vraiment bien ce qu’il font, demande leur si ils sont libres durant notre tournée ! »
Ce que le manager fit à la lettre car deux jours plus tard nous recevions un email nous proposant d’ouvrir pour toute leur tournée européenne (15 dates) dans des salles de 10.000 à 20.000 personnes ! On a pensé que c’était une blague car ça tombait vraiment de nulle part, mais on a quand même répondu : « On pourrait éventuellement se libérer… » !

Vous étiez il y a quelques jours en show case au Furet du Nord à Lille. Comment était l’accueil du public ?

Assez impressionnés qu’autant de monde se soit déplacé, c’était blindé et tout le monde chantait ! Qu’on joue un concert à l’Aeronef, au Splendid ou même pour un showcase au Furet du Nord, l’ambiance est toujours aussi festive, ce qui nous donne d’autant plus envie de revenir au plus vite !

Pourquoi Lille d’ailleurs ?

Pourquoi pas… Ca faisait un bout de temps qu’on n’était pas passé dans le coin, et ça nous a permis de visiter la plus grande bibliothèque de France et d’y faire un showcase par la même occasion… Et puis l’accueil est toujours tellement chaleureux à Lille alors pourquoi se priver ?

Quel est le profil de votre public type ?

Nous avons ouvert pour tellement de groupe dont la musique était radicalement différente (ex : Smashing Pumpkins, Pascale Picard, Incubus, Fiction Plane) qu’on retrouve des gens de toutes sortes à nos concerts. Donc assez dur de catégoriser pour l’instant !!

Je crois que les lectrices de Pose Mag souhaiteraient savoir comment vont les amours pour vous trois ? :p

Quels sont vos futurs projets (single, concerts…) ? Tourner, tourner, tourner !!

Propos recueillis par Enrique Lemercier

Découvrez le clip du dernier single When you Know

Découvrez également une vidéo du show case au Furet du Nord

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du goupe, www.puggy.fr et sur leur Myspace.

One thought on “LE JOUR OU POSE MAG A DECOUVERT PUGGY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *