Willy Liechty

Pose Mag a rencontré cette semaine Willy Liechty. Longtemps animateur phare de Disney Chanel, il est depuis l’année dernière chroniqueur dans l’émission de Jean marc Morandini sur Direct 8. Ce jeune comédien, animateur s’est prêté à l’interview vérité, franc et direct l’entretien s’est passé dans la joie et la bonne humeur.

Bonjour Willy, alors on te voit chaque semaine déguisé chez Morandini, du coup on ne peut pas vraiment se rendre compte de ton rapport à la mode… Quel est ton style au quotidien?

Je ne suis pas très « fashion victime », même si j’aime beaucoup la mode. Je suis du genre à faire ma propre mode, j’ aime mélanger des jeans et des vestes classes. L’essentiel c’est que je sois à l’ aise dans ce que je porte.

Tes créateurs fétiches ?

J’ai découvert lors de mon voyage à New York John Varvatos, un jeune créateur talentueux. Et sinon, j’aime énormément Kenzo.

Slip ou caleçon ?

Les deux, mais je suis souvent en slip, c’est très sexy (rire).

Ton parfum ?

Kenzo par Kenzo.

Es-tu un accro au sport ?

Pas du tout, je fais mon cours de Body pump une fois par semaine et je cours beaucoup après le métro, c’est tout (rire).

Des sept péchés capitaux lequel te correspond le plus ?

Sans hésiter la gourmandise, je n’arrête pas de manger ! J’ai la chance de pouvoir le faire sans prendre de poids donc je me fais plaisir. Les restaurants japonais et les Mc do de Paris n’ont plus de secret pour moi !

Thé ou café ?

Thé.

Ton film préféré ?

J’en ai deux « Trumann show » et « L’effet papillon ».

Ta chanson préférée ?

Sans hésiter « à la queue leu leu » de Bezu ! Non je dirais « Imagine » de John Lennon.

La femme parfaite ?

Scarlett Johansson est la femme parfaite, ce mélange de beauté et de fragilité me bouleverse.

L’homme parfait ?

Je complexe devant Ashton Kutcher et David Beckham, je les déteste (rire).

Tu préfères quitter ou être quitté ?

C’est dans les deux cas un moment horrible ou deux personnes souffrent énormément, à choisir je préfère quitter même si c’est un vrai drame de devoir faire souffrir.

Ta dernière engueulade ?

Avec un ami qui d’ailleurs n’en n est plus un depuis…..

Quels sont tes projets ?

Je suis toujours chroniqueur chez Morandini sur Direct 8, j’anime mon émission de radio avec mes deux compères Julie Wingens et Fred Pierre sur Click n Rock tous les jeudis de 20h à 21h (rediffusion le dimanche entre 14h et 15h et le lundi de 10h à 11h). Et j’aimerais me lancer en tant que comédien, j’ai plusieurs années de cours de théâtre derrière moi et je me sens enfin prêt à monter sur scène.

Informations

Articles similaires

Matthieu Charneau

Après avoir obtenu son BAC S avec mention en 2006, Matthieu Charneau a commencé des études de commerce en Agro Alimentaire. Cette orientation ne l’ayant pas convaincu, il a cherché à se rapprocher du monde artistique et créatif. Il a alors pris la décision de suivre une formation de coiffeur. Après plusieurs récompenses obtenues dans cette nouvelle activité, il se dirige petit à petit vers une carrière de modèle. Un choix judicieux puisque Matthieu Charneau a été choisi dernièrement par Nicola Formichetti (Directeur Artistique de Thierry Mugler et styliste de Lady Gaga) pour apparaître dans la vidéo de la dernière campagne masculine de la Maison. La rédaction de Pose Mag a décidé d’en savoir plus sur ce jeune homme, dont le charme, la plastique irréprochable et la simplicité nous assurent que l’on n’a pas fini d’entendre parler de lui. Voici ce qu’il nous a confié.

Lire

Victoria Bedos

Après le père, Guy Bedos et le fils, Nicolas Bedos, nous demandons la fille ! Victoria ! Miss touche-à-touche incontestable, elle excelle à travers la plume et la décline en mode écrivain (« Le Déni » Ed. Plon), chanteuse, journaliste (Télécinéobs, Inrockuptibles, Glamour), scénariste et dialoguiste pour séries ou téléfilms (Canal+, M6, France2,…) et comédienne (cinéma, télévision, théâtre). Peu importe le support ! Elle se lance dans l’aventure musicale avec son acolyte Olivier Urvoy de Closmadeuc et ensemble ils créent « Vicky Banjo ». Il compose, elle écrit (encore et toujours) et se produisent sur les grandes scènes parisiennes (Casino de Paris, Cigale, Trianon, …). En parallèle, elle rédige son premier long métrage « La famille Bélier » avec Stanislas Carré de Malberg dont le tournage débutera au printemps 2013, sous la houlette d’Eric Lartigau. Le scénario quasi bouclé, elle se lance alors dans l’écriture d’une série « Les Mal-Aimés », une comédie basée sur le monde des huissiers, dans laquelle elle incarnera le rôle principal. Dans la peau de Linda, elle interprète une coach excentrique dans Gym Couine (mini-fiction de 1’40’’) écrit et réalisé par Sébastien Haddouk. Nous l’avons retrouvée récemment dans un programme intitulé « Linda folle du désert », bien décidée à prendre ses quartiers d’automne dans le désert marocain. FYI, le générique de Gym Couine est signé Vicky Banjo, of course !

Lire

Helena Noguerra

A 15 ans, (la grande) Helena débute sa carrière comme mannequin dans les années 80, puis se lance dans la chanson, comme sa sœur Lio. Leurs registres, tout comme leurs parcours sont pourtant totalement différents. Helena est curieuse et touche à tout dans le domaine artistique. Animatrice télé sur M6, animatrice radio, chanteuse, actrice, romancière, auteur de théâtre, réalisatrice de film et documentaire : rien n’arrête cette artiste aux multiples talents. Sa prestation dans « L’Arnacoeur », en tant que copine de Vanessa Paradis, a notamment marqué quelques réalisateurs qui se pressent de lui proposer de beaux projets. Un premier rôle se profile, suivi de jolies collaborations tout aussi tentantes les unes que les autres… Actuellement à l’affiche de la comédie réalisée par Christian Clavier « On ne choisit pas sa famille », et dont la sortie est annoncée le 9 Novembre 2011, Helena Noguerra ne cesse d’enchaîner les rôles inattendus.

Lire