« RENDEZ-VOUS PARTICULIER » AVEC JEAN PAUL GAULTIER !

Après vous avoir parlé à plusieurs reprises des actualités parfums de la Maison Jean Paul Gaultier, mais aussi des défilés (on a d’ailleurs analysé le dernier défilé haute couture dans le numéro 13 de notre magazine en ligne), nous avons souhaité partager avec vous ce qu’il s’est passé lundi après-midi. Parce que oui, on aime Jean Paul, mais il nous le rend bien ! Pour preuve, nous avons été conviés à un « Rendez-vous particulier » pour se plonger dans l’univers des parfums JPG !

Jean Paul Gaultier atelier

Lundi 14h30, nous arrivons donc au lieu de rendez-vous, et là, surprise : nous entrons dans un très bel endroit, une sorte de grand loft-atelier. Ce lieu abrite habituellement une agence de relations presse et est aussi le lieu d’habitation de la responsable de cette agence.

L’équipe Jean Paul Gaultier a su s’approprier les lieux en plaçant à certains endroits des éléments en référence à la Maison, comme des PLV d’anciennes campagnes pour les parfums, des créations qui ont servi pour des publicités, un superbe gâteau en forme de corset (clin d’œil à une des références de la Maison), des peluches, des bouteilles de parfum…

Robe Jean Paul Gaultier

Tout cela est fait avec une telle subtilité que l’on pourrait facilement croire que ce lieu a toujours été décoré de cette façon et qu’il s’agit d’un beau showroom de la marque. Après une visite des lieux et quelques photos et vidéos plus tard (il fallait bien immortaliser ce moment), nous sommes rejoints par plusieurs blogueuses. On reconnaît entre autre Stéphanie Zwicky (alias Big Beauty) et Pauline Fashion Blog, que nous avions interviewées pour Pose Mag.

Nous passons à l’étage, l’atelier peut commencer. Il va être mené par Elisabeth de Feydeau, historienne et auteure du livre Les Parfums. Nous sommes installés, stylo et feuilles aux couleurs de JPG en main pour ne rien manquer. Nous partons pour un voyage expérientiel au cœur de la séduction féminine qui va nous nous mettre sans dessus dessous !

Elisabeth va nous faire prendre conscience des liens secrets entre parfum, désir et libération sexuelle, de l’implication de Jean Paul Gaultier dans la création des différents parfums de la Maison, ses inspirations, sa vision de la femme…

Ma Dame Jean Paul Gaultier

La séduction est le maître-mot de cette histoire. Pour comprendre au mieux l’histoire des parfums, il faut appréhender l’évolution de la séduction et de la séduction olfactive féminine à travers les mœurs.

Nous abordons différents points comme la séduction féminine à travers quelques époques phares, la tradition de la séduction féminine en parfumerie, le désir et la mise en scène de la femme, le jeu de la séduction à l’amour, la mise en chair du parfum, le décloisonnement du genre, la liberté…

Tout cela est ponctué par des images et des vidéos, mais aussi des anciens parfums Jean Paul Gaultier ou d’autres parfumeurs que l’on sent pour saisir au mieux l’évolution et les différences qui existent entre les grand types de senteurs. Nous avons même droit à un atelier culinaire avec au programme : chocolat chaud dans lequel on incorpore des senteurs particulières, macarons Ladurée et bien sûr, dégustation de ce très beau gâteau corset !

Gâteau Jean Paul Gaultier

Atelier culinaire

Nous parlons bien entendu de Jean Paul Gaultier, des souvenirs de son enfance qui l’ont marqués et qui l’ont donc inspirés pour ses créations vestimentaires mais aussi pour les parfums. Nous apprenons alors l’importance de sa grand-mère dans tout cela, que cela soit par rapport aux produits de beauté qu’ils lui empruntait, son shampoing, son boudoir, tout ce qui fait désormais écho dans l’univers de la Maison Jean Paul Gaultier. La grand-mère du créateur incarnait la femme des années 50 dans toute sa splendeur.

Nous revenons également sur les références de Jean Paul, comme le film Falbalas, dont on sait qu’il est l’élément déclencheur de la passion de Jean Paul Gaultier pour la couture, mais aussi des revues comme L’écho de la mode, des figures emblématiques comme Mistinguett, Joséphine Baker…

Ce sont toutes les odeurs de son enfance que Jean Paul Gaultier a souhaité mettre en avant dans ses parfums : la poudre de riz dans le boudoir de sa grand-mère, mais aussi des notes d’iris…

Atelier parfum Jean Paul Gaultier

Nous évoquons ensuite le corset et son évolution puisque c’est un accessoire qui était à ses débuts utilisé pour mettre en beauté la femme, mais surtout pour l’asservir. Puis avec le temps, il est devenu un apparat féminin dans toute sa splendeur. Il sublime la femme et est comme un écrin que l’on ouvre pour découvrir le corps de la femme. Il disparaitra ensuite avant la première guerre mondiale et Jean Paul Gaultier est un des créateurs qui l’a remis sur le devant de la scène, que cela soit sur les podiums de ses défilés mais aussi pour les bouteilles de ses parfums.

Tout cela nous permet de saisir l’importance du parfum pour Jean Paul Gaultier. Là où on pourrait reprocher à certaines Maisons de se servir de ce produit comme un simple plus marketing, pour booster les ventes… on voit que chez JPG, le parfum est plein de symboles. Il dira même que « le parfum est le premier vêtement de peau, c’est votre sillage ».

Après avoir passé en revue l’histoire et la création des différents parfums Gaultier, nous en venons à l’arrivée prochaine d’une nouvelle version du parfum Classique, une édition limitée « classée X ». Mais nous avons décidé que nous n’allions pas tout vous raconter en une seule fois. On vous parlera donc très prochainement de cette nouvelle fragrance.

Peluche JPG

En attendant, on espère que le récit de cet atelier olfactif aura mis vos sens en éveil et que cela vous aura donné envie de vous plonger dans l’histoire des parfums.

Un grand merci aux équipes de Jean Paul Gaultier, BPI et Isobar pour cet après-midi que l’on n’est pas prêt d’oublier !

Enrique Lemercier

Crédit photos : The Little World Of Fashion

Crédit vidéo : Enrique Lemercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *