IZIA – SO MUCH TROUBLE

Deuxième round. Après l’uppercut qu’elle nous envoya dans les oreilles en 2009, la fille rebelle du rock français revient.

Le single, éponyme, annonçait la couleur : rapide, efficace, délicatement hargneuse.

L’album commence de même, Baby et So much trouble, puis tente le virage pop sans y plonger franchement. Ce sentiment d’envie double, rester rock et ne pas faire le clône du premier album est omniprésent. Elle y arrive avec grâce et fougue sur Top of the world, plus proche de Led Zeppelin que des Stooges. Les violons permettent à Twenty time a day de prendre un inespéré envol à cette chanson typiquement Iziesque.

Un riff binaire puissant comme leitmotiv, incorporer la voix, qui ira crescendo dans l’intensité, la basse, la batterie et une seconde guitare. Prévoir un break après le premier refrain, seul restera la guitare, puis un deuxième après le second refrain, sans la voix. Terminer par une répétition d’une phrase clef et une monter en puissance générale.

Un album comme un manège, avec ses passages lents, ses accélérations, ses classiques et ses heureuses surprises. De quoi plaire à beaucoup, sans faire l’unanimité. Sentiment qu’elle risque de déclencher lors de la tournée à venir, tant ses prestations sont puissantes et d’une redoutable efficacité.

Site officiel : www.iziamusic.com

Dates de la tournée à venir.

Jean Fischer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *