UNE NOUVELLE BJÖRK SE CACHE EN FRANCE : BRISA ROCHÉ

On ne sait pas comment qualifier la musique de cette brune aux yeux de chat. Tantôt artiste du rock, tantôt artiste de l’électro, avec auparavant un parcours dans le jazz, Brisa Roché est une musicienne et interprète américaine atypique.
Installée en France depuis plusieurs années, après avoir quitté sa Californie natale, elle s’est entourée depuis quelque temps d’un groupe de musiciens lillois (Lena Deluxe, Jay In Space, Pirzo et Richard Horon).

Donc si vous n’avez toujours pas de coup de ♥ en cette fin d’année 2010, je vous propose le nouvel album de Brisa Roché qui est en boucle sur ma platine CD depuis la rentrée. « All right now » est très spécial pour la chanteuse. Il est clair qu’elle est passée à autre chose après les albums The Chase en 2005 puis Takes en 2007.

Brisa Roché cherche à évoluer dans le genre musical (c’est son côté avant-gardiste). Toutefois, elle puise ses influences dans le passé, avec un souffle de nostalgie des années 70′ et 80′ que l’on entend par exemple dans les morceaux « Sweet King », « Get down » et « Penetrate ».
Ensuite pause sur « Hard is love », « Do what you can do », « You’re wrong » mais aussi « Green light ». Là, on sent un autre son… le SON californien ! C’est une idée : on a un soupçon de pop en 2010 chez Brisa Roché ?

C’est sur ces morceaux que je constate des similitudes entre le dernier album de Brisa Roché et les groupes Blondie, The B-52’s, The Pretenders pour les plus connus qui me viennent en tête.
Étonnant, surtout quand on sait qu’Henry Hirsch est derrière la coproduction de ce dernier opus.
Ce même Hirsch qui a produit certains tubes de Lenny Kravitz, Madonna, Vanessa Paradis, ou Mick jagger… Donc rien à voir avec les artistes cités précédemment.

Enfin, au-delà des mélodies entêtantes, certaines chansons restent toujours émouvantes, mélancoliques. Là on retrouve bien notre Brisa Roché, élégiaque (elle a perdu son père jeune) comme à ses débuts, dans « Past contemplative », « Like a cure » ou encore « Mile Stride ».

En conclusion, « All right now », c’est un mélange de rock psychédélique, disco, new wave, pop où ressort une Brisa Roché proche de la culture mi-pop mi-underground, métamorphosée en une sorte de Lou Reed /Debby Harry.

« All right now », album auto-produit sorti le 30 août 2010, DISCOGRAPH.

Céline GALANT


Brisa Roché – Sweat King (Official clip)


Brisa Roché – Hard As Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *