L’ELOGE DE LA ROUSSEUR

Rumeurs, rousseur… Les groupes anti-roux pullulent sur le réseau social facebook avec des intitulés aussi hilarants que confondants de bêtise. «mettre des bâtons dans les roux», «un roux ne vieillit pas, il rouille» ou encore « il était une fois un roux qui était beau… mais non je rigole » le phénomène resterait au rang de blague potache inoffensive s’il ne cachait pas une répulsion des roux qui ne date pas d’hier.

Dans son dernier clip illustrant la chanson Born Free, réalisé par le sulfureux Romain Gavras, la chanteuse anglaise (d’origine Tamoule – Sri Lanka) M.I.A montre la traque des poils de carotte. Les roux sont pourchassés dans une ville bunker par un commando militaire, avant d’être déportés et enfin purement et simplement exterminés à coups d’armes d’assaut. 9 minutes au cours desquelles aucun ménagement n’est apporté au spectateur. Mise en image parfaite de la cabale contre les roux sur le net.

Mia, interrogée quelques semaines après le buzz suscité par ce clip, justifiera cette chasse par le désir de montrer au monde ce qu’a été le génocide du peuple Tamoule lors de la guerre civile qui secoua le Sri Lanka dans les années 80. La cause est certes noble mais la manière de l’amener l’est bien moins. Stigmatiser un groupe pour en défendre un autre. Pourquoi ne pas « blaguer » sur les noirs, les gays ou les juifs. Évoquer la rousseur n’est pas encore passé du côté obscur de la force du politiquement correct.

GENÈSE DES PRÉJUGÉS

Les préjugés ne datent pas d’hier puisque dès le IVe siècle avant J.-C., des théories fumeuses de zoomorphisme veulent qu’à chaque homme corresponde à un animal. Physique- ment et intellectuellement. Pour les roux ce sera, sans sur- prise, le renard et le cochon à cause de la couleur orangée de leurs poils. Le renard, fourbe et dévoreur de poules ; le cochon sale et lubrique. Ajouté à cela une bonne dose de mysticisme et la couleur rousse devient la marque des flammes, donc du diable. On arrive donc assez vite à des associations sataniques. Les roux sont, de fait, diaboliques, manipulateurs et enclins aux pires actes. Les rousses quant à elles des femmes de mauvaise vie, libertines et vénales dont les cheveux brûlent le corps et l’âme. Autrement dit des sorcières.

L’art va se faire l’avocat de la beauté fascinante des rousses. Dans la peinture en premier lieu. Botticelli dans la Naissance de Vénus, Degas dans Femme à sa toilette et sans parler des inspirations des peintres préraphaélites qui voient en la femme rousse la perfection sur terre.

La littérature aura, comme différence par rapport à la peinture, de souvent associer la rousseur au plaisir sexuel en peignant des portraits de rousses hypnotiques comme dans Nana d’Émile Zola ou les femmes vers lesquelles se tournera le parfumeur/tueur Jean-Baptiste Grenouille dans le roman Le Parfum de Patrick Süskind.

Le temps faisant ouvrage, d’autres préjugés ont la vie dure parmi lesquelles « les roux puent » et « les roux brûlent au soleil». Bien loin des théories zoomorphistes du IV, la science a fini par expliquer d’où venait la rousseur. La couleur des cheveux et poils est déterminée par le taux de mélanine (protection pigmentaire contre les UV), dont la synthèse peut se faire de plusieurs façons. La rousseur provient d’une synthèse appelée phaeomélanine. C’est à cause de cette différence que les roux sont plus sensibles que les autres au soleil. C’est aussi à cause d’elle que

perdure le préjugé selon lequel les roux sentent mauvais. En réalité, la phaeomélanine contient près de 10% de soufre. La transpiration sur une peau contenant du soufre donne une odeur différente. Les roux sentent le soufre et deviennent écrevisse au soleil et maintenant on sait pourquoi.

LA REVANCHE

Les rousses n’ont jamais été autant à la mode qu’aujourd’hui. Des podiums de défilés aux plateaux de cinéma, elles rayonnent de leur présence magnétique. La tendance actuelle fait des rousses des objets de sensualité et de désir. Les grandes maisons du luxe l’ont parfaitement compris : À l’instar d’une Sophie Dahl, sublime diaphane illustrant le parfum « Opium » de Yves Saint Laurent en 2002, aujourd’hui c’est la divine Julianne Moore qui pose nue pour la nouvelle campagne du joaillier Bulgari. L’enfantine mannequin Lily Cole et l’incendiaire Karen Elson envoûtent le public des défilés. La gironde Christina Hendricks crève l’écran (de la télévision) dans la série Mad men.

Les hommes roux ne sont, quand à eux, pas encore tout à fait à la hauteur de l’exposition accordée à leurs consœurs. Quelques mannequins de ça et là pour les défilés (Dries Van noten et Vuitton), le Prince Harry d’Angleterre, Ron (Ruppert Grint) dans Harry Potter et Dexter (Michael C. Hall).

TOP 11 DES (VRAIS) ROUX CÉLÈBRES

  • Julianne Moore actrice américaine (Boogie Nights, Magnolia, A single man…)
  • Isabelle Huppert, actrice française (La dentelière, Ma mère, L’ivresse du pouvoir…)
  • Marcia Cross actrice notamment connue pour son rôle de Bree Van De Camp Hodge dans la série Desperate Housewives
  • Sonia Rykiel, créatrice de mode française
  • Vivienne Westwood, créatrice de mode anglaise, instigatrice du mouvement punk
  • Le Prince Harry de Galles
  • Nicole Kidman, actrice australienne (Moulin Rouge, The Hours, Prête à tout…)
  • Lily Cole, mannequin anglaise
  • Ruppert Grint, acteur anglais jouant le rôle de Ron dans la saga Harry Potter
  • Josh Homme, chanteur/musicien du groupe Queens of the Stone Age
  • Lindsay Lohan, euh ???

Julien Zimmermann

3 thoughts on “L’ELOGE DE LA ROUSSEUR

  1. La pub de Sophie Dahl pour Opium a été une vraie révélation pour moi, rousse qui ne s’assumait pas :) Elle reste ma publicité préférée à ce jour!

    Merci pour ce chouette article!

  2. J’ai , il parait , la même couleur de cheveux que dexter , du roux carotte , j’ai passé naturellement à cette couleur vers mes 15 ans , j’ai également eu le droit , naturellement , à toute sorte d’insulte étant gosse , aujourd’hui , je suis fier de ma couleur de cheveux , je ne me ferais jamais teindre les cheveux …
    Si les plus jeunes me lisent , ne baissez jamais la tête parce que vous êtes roux , battez vous ,
    , vous êtes unique , et pas anormale , vous êtes juste victime d’une masse de débiles congénitales qui
    ont eu le droit à une éducation éxemplaire , comprenez que , ce qui ne rentre pas dans le moule décrété par la populasse (surtout française ) est systématiquement critiqué , et inculqué aux rejetons , ce sont les même lignées qui confond allemand et nazi bien souvent ,
    Bizzarement , l’assos touche pas a mon pote ne s’occupe pas de ce genre de problème ! , que je sache , tout ce qui touche au physique est une forme de racisme non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *