KIK ME I’M FAMOUS !

Elle est loin l’époque où la communication se faisait simplement via des petits SMS… Aujourd’hui après Facebook et Twitter, voici Kik Messenger. Cette application de messagerie instantanée est un véritable succès avec plus d’1,5 millions de téléchargements sur les smartphones, en quelques jours seulement !

Kik, c’est déjà tout d’abord un drôle de nom, on est d’accord non ? Savez-vous ce que cela veut dire ? Non ? Cela tombe bien, nous non plus ! Mais rien que pour ça, ça vaut le coup de s’y intéresser et d’aller voir de plus près ce que nous cache cette nouvelle application. « Et salut, ça te dirait qu’on se Kik ? ». Ok, pourquoi pas !

Kik possède tout d’abord un grand avantage : dès que nous envoyons un message nous pouvons savoir si la personne l’a bien reçu et même lu ! Et c’est donc en quelque sorte le retour de ce fameux « accusé de réception » qu’on avait avant sur nos portables, et qui obstruait notre boite de réception ! Vous vous souvenez mesdemoiselles, quand vous hurliez « Il a allumé son téléphone et répond même pas à mon message ! ».

Alors maintenant fini les mensonges du genre « Je t’assure je n’ai pas reçu ton SMS… Je pensais que notre rdv était annulé, c’est pour ça que je ne te donne plus de nouvelles… ». (On nous l’a tous faite)
Avec ce cher Kik, dès que votre message a été lu, la lettre R (comme Read) s’affiche. Alors maintenant, il va falloir trouver d’autres excuses !

Cette application finira surement par vous rendre accro, comme le confirme déjà son succès retentissant. Bien entendu vous vous adonnez déjà à fond à Facebook et Twitter, et bien les nouvelles technologies ont encore frappé pour grignoter encore plus votre temps libre. Comme si on était déjà pas assez scotchés à nos smartphones !

Maintenant que vous en savez plus, vous allez pouvoir kiker ! La grande mode étant apparemment de mettre directement son pseudo sur son Twitter et Facebook pour informer ses futurs contacts et pour pouvoir s’écrier alors haut et fort « Kik me I’m famous ! ».

Nathan Honoré et Enrique Lemercier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *