CARRIE WHO ?

De retour en France, tout m’ennuie. Les gens ne parlent pas anglais, ou, si c’est le cas, ce sont des touristes, et ils sont mal habillés. Je rêve de vacances, encore… Je rêve d’une grande ville, fini la campagne, fini de crapahuter dans la steppe, fini le sable dans les tongs. Je veux du macadam. Donnez moi des embouteillages, des klaxons, des sirènes, du bruit, des gens pressés, des mecs en costard, donnez moi…donnez moi NEW YORK !

Me voici donc à JFK. Je ne suis pas une kamikaze du style, mais pourtant, tous les regards sont sur ma robe drapée orangée Vanessa Bruno. Dans le taxi, le chauffeur ne comprend pas pourquoi je ne retire pas mes lunettes de soleil Proenza en écaille. Il n’a jamais entendu Mademoiselle Agnès lui dire que c’était plouc de porter ses lunettes dans les cheveux ou quoi ? En plus j’ai oublié l’étui sur ma table de nuit, je ne vais pas les rayer dans mon fourre-tout-parfait-pour-la-plage Marc Jacobs tout de même! Arrivée sur l’île aux merveilles, mes sandales Sergio Rossi sont prêtes à arpenter les trottoirs au pas de courses, à supporter la charge des paquets Bergdorf, peut-être même à découvrir un petit bout de Central Park. De toute façon ce sont des italiennes, elles sont inépuisables.

Tout comme moi!

Prenez-en de la graine les mecs, 8 heures d’avion, à peu près autant de décalage horaire, une micro sieste sur la terrasse de mon hôtel et me revoilà prête à l’attaque. Je sors ma panoplie de noctambule. Je suis prête à rencontrer Chuck Bass, Ben Epstine, Woody Allen, Ross Geller, Bloomberg, Ban Ki-moon, Aidan, whatever, avec ma robe sapin de noël by Marlene Birger, je n’en laisserai aucun indifférent ! Sans parler des autres détails technicolor de ma tenue, low boots inspiration panier (comprenez : je vous déconseille de bronzer avec ça aux pieds) Sigerson Morison d’un bleu très électrique, perfecto cropped saumon Doma et petite pochette sobrissime Marni… Aurais-je l’air de crier « regardez moi »? Et bien non !
Parce qu’on est à New-York, une jungle concrète où les rêves sont faits de « Il n’y a rien que tu ne puisses faire », dixit Alicia Keys. Donc, à l’image de la ville, je choisis de scintiller.

Tenue Jour : Le tout TheOutnet.com, 586,42€ (frais de port inclus), soit 836,22€ d’économie !
Tenue Soir : Le tout TheOutnet.com, 723,57€ (frais de port inclus), soit 1124€ d’économie (oui oui, vous avez bien lu !).

SUPER BON PLAN: Parce que de tels vêtements ne supporteront pas l’insécurité d’un hôtel basique et le manque de place d’un sac à dos, pensez donc à les suspendre dans les spacieuses armoire de l’Hudson Hotel 4*, à partir de 111€ la nuit seulement, sur splendia.com.

Marine Revel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *