Le soda, un guilty pleasure qui peut être responsable

En grand passionné de soda que je suis et plus particulièrement de Cola (Max ou Zéro), je n'ai pas pu résister lorsque j'ai appris que Sodastream lançait sur le marché une collaboration avec Pepsi. Je me suis souvent remis en question par rapport à cette addiction, notamment parce qu'une consommation régulière de soda induit forcément un impact réel sur l'environnement avec des bouteilles en plastique qui envahissent nos poubelles jaunes. Sodastream vient donc contrer cette problématique en proposant désormais de retrouver le goût de nos boissons préférées à la maison. 

On y retrouve Pepsi, Pepsi Max, 7up et 7up free, à consommer avec plaisir mais de manière responsable. N'oublions pas que 80% de tous les déchets présents dans nos océans sont des déchets d'origine plastique. En 2050, il y a aura plus de pastique que de poissons dans les océans. C'est donc rassurant de voir des grandes marques essayer de faire bouger les choses et de trouver des alternatives. Les modes de consommations doivent changer. 

C'est donc pour cela qu'avec Sodastream, on peut continuer à se faire plaisir tout en réduisant de manière considérable sa consommation de cannettes et de bouteilles plastiques. 

Des bouteilles Sodastream Pesi et 7up sont également disponibles et sont réutilisables pendant 3 ans. L'alternative parfaite au plastique et qui permet d'emporter son soda partout avec soi. La MOB permet un usage nomade de ses boissons préférées tout en conservant le côté pétillant des boissons. Elle a un design moderne et sobre, bien plus jolie qu'une bouteille pastique. 

Pas besoin d'en dire plus pour vous prouver que je suis d'ores et déjà convaincu.  

Voici les infos pratiques sur cette nouvelle Sodastream et cette collaboration avec le groupe Pespico (disponible depuis mars 2020) :

Prix des concentrés : 5,99€ / bouteilles réutilisables : 9,99€

Disponible en GMS au rayon petit-électroménager, dans les magasins d'électroménager et sur le site Internet sodastream.fr.

Informations

Articles similaires

Alice Pol

Révélation du film de Pascal Chaumeil « Un Plan Parfait » (sorti le 31 Octobre) aux côtés de Dany Boon et Diane Kruger, Alice Pol interprète la jeune sœur de Diane. Drôle, manipulatrice et déterminée, elle excelle dans le rôle de Coco que lui a confié le réalisateur Pascal Chaumeil. Née sous les sunlights (l’île de la Réunion), c’est à Marseille qu’elle grandit ! Elle fait ses premiers pas au théâtre avant de rejoindre le cinéma. On la découvre dans « Vilaine » de Jean-Patrick Benes aux côtés de Marilou Berry, puis dans « Joueuse » de Caroline Bottaro avec Sandrine Bonnaire. Elle enchaîne dans « Les émotifs anonymes » de Jean-Pierre Améris, aux côtés de Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré et dans « Une folle envie » de Bernard Jeanjean. Alice, femme caméléon, prouve par la diversité de ses rôles (bimbo, jeune fille modèle, girl next door idéale, femme de chambre, étudiante, …) son aisance dans la composition et son talent d’actrice.

Lire

Hande Kodja

Actrice belge, Hande s’est spontanément dirigée vers le théâtre, après avoir pratiqué 12 ans de piano et 4 ans de violon. Après avoir intégré l’académie de Waterloo, en Belgique, puis les cours Forent, elle sera admise au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Sa vie est depuis rythmée par les tournages qu’elle enchaîne. Quelques longs métrages, dont « Meurtrières » en 2005, qui fut sélectionné à Cannes (Un Certain Regard) et obtient le Prix du Président du Jury. Dans « Mon prince charmant » de Jean-Paul Civeyrac, elle est sélectionnée aux Talents Cannes pour le rôle de Cécile. Elle a également joué Louise, dans « Capitaine Achab » de Philippe Ramos, et la fille d’André Dussolier et Miou-Miou dans « Affaire de famille » de Claus Drexel. « Marieke », interprétée par Hande et réalisée par Sophie Schoukens sortira en salle le 28 mars prochain. Elle sera aux côtés de Barbara Sarafian et Jean Decleir. Ce film nous retrace l’histoire d’une jeune femme qui vit avec sa mère, incapable d’éprouver des sentiments depuis la mort de son mari écrivain. Marieke travaille le jour dans une chocolaterie, et s’évade la nuit dans les bras d’hommes beaucoup plus âgés, ce qui la rend plus forte, plus libre, mais lui procure par-dessus le sentiment d’être aimée. Jacoby, éditeur, vient chercher le dernier manuscrit de son père. Cette rencontre va briser son équilibre déjà fragile…

Lire

Elizabeth Tchoungui

Présentatrice du magazine matinal « Les Maternelles » sur France 5, puis de l’émission « Avant-premières » sur France 2, Elizabeth Tchoungui signe son grand retour avec une émission hebdomadaire « Ô Féminin » qu’elle présentera chaque dimanche à partir de 19h50. Pour France Ô, cinq jeunes femmes issues d’une double culture partent en immersion dans leurs continents d’origine et nous font partager leurs particularités. Cinq reporters. Cinq personnalités distinctes. Cinq histoires différentes. Leurs points communs ? La curiosité, la passion et leur double culture. Vous découvrirez tour à tour, Magali An Berton (Vietnam-Cambodge-Thaïlande), Julie Peyrard (Colombie/Brésil), Hind Medded (Maroc/Tunisie), Tiga (Cameroun/Centrafrique) et Maëva Schublin (Réunion/Madagascar). Ces cinq globe-trotteuses vous livreront des reportages sur l’art de vivre, les tendances et la mode, propres à chacun de leur pays, tout en soulevant diverses questions de sociétés liées aux femmes. Bien loin des clichés, elles vous feront partager la vie d’un pays au quotidien. Des moments forts, de belles rencontres, le tout ponctué d’émotion intense, d’humour et parfois même d’indignation ! Rendez-vous dès dimanche 14 octobre à 19h50 sur France Ô !

Lire