Le soda, un guilty pleasure qui peut être responsable

En grand passionné de soda que je suis et plus particulièrement de Cola (Max ou Zéro), je n'ai pas pu résister lorsque j'ai appris que Sodastream lançait sur le marché une collaboration avec Pepsi. Je me suis souvent remis en question par rapport à cette addiction, notamment parce qu'une consommation régulière de soda induit forcément un impact réel sur l'environnement avec des bouteilles en plastique qui envahissent nos poubelles jaunes. Sodastream vient donc contrer cette problématique en proposant désormais de retrouver le goût de nos boissons préférées à la maison. 

On y retrouve Pepsi, Pepsi Max, 7up et 7up free, à consommer avec plaisir mais de manière responsable. N'oublions pas que 80% de tous les déchets présents dans nos océans sont des déchets d'origine plastique. En 2050, il y a aura plus de pastique que de poissons dans les océans. C'est donc rassurant de voir des grandes marques essayer de faire bouger les choses et de trouver des alternatives. Les modes de consommations doivent changer. 

C'est donc pour cela qu'avec Sodastream, on peut continuer à se faire plaisir tout en réduisant de manière considérable sa consommation de cannettes et de bouteilles plastiques. 

Des bouteilles Sodastream Pesi et 7up sont également disponibles et sont réutilisables pendant 3 ans. L'alternative parfaite au plastique et qui permet d'emporter son soda partout avec soi. La MOB permet un usage nomade de ses boissons préférées tout en conservant le côté pétillant des boissons. Elle a un design moderne et sobre, bien plus jolie qu'une bouteille pastique. 

Pas besoin d'en dire plus pour vous prouver que je suis d'ores et déjà convaincu.  

Voici les infos pratiques sur cette nouvelle Sodastream et cette collaboration avec le groupe Pespico (disponible depuis mars 2020) :

Prix des concentrés : 5,99€ / bouteilles réutilisables : 9,99€

Disponible en GMS au rayon petit-électroménager, dans les magasins d'électroménager et sur le site Internet sodastream.fr.

Informations

Articles similaires

Cyril Paglino

Il a fait craquer de nombreuses téléspectatrices durant sa participation à l’émission de télé-réalité Secret Story… La rédaction de Pose Mag est partie à la recherche de Cyril. C’est en vrai businessman que l’on a retrouvé. Co-créateur du site Wizee, le beau Cyril consacre désormais la majeure partie de son temps à ce nouveau projet. Voici ce qu’il nous a confié.

Lire

Adam Vadel

Adam Vadel intègre très jeune le conservatoire pour apprendre les percussions. Egalement séduit par le piano, il portera finalement son dévolu sur la batterie. Ses premières amours musicales se nomment Michael Jackson, James Brown, David Bowie, Prince, Sly and the Family Stone, puis il découvre les Stones, Ramones, AC/DC auxquels il adhère rapidement. Au collège, il s’empare de la guitare, devenu son instrument de prédilection et monte son premier groupe dont il sera le chanteur. Très vite repérés, ils sont programmés pour les soirées Rock’n’Roll Fridays du Gibus. Dans la foulée, il enregistre et autoproduit son premier album, contenant une reprise de Kiss « I was made for loving you ». Du haut de ses treize ans, son passage au Grand Journal de Canal+ ne passe pas inaperçu et lui ouvre de nouvelles portes. En fréquentant les jam sessions de la capitale, Vadel approfondit son intensité musicale et développe sa technique instrumentale. Pas étonnant qu’on le retrouve en première partie d’artistes comme Joe Cocker, Pink ou INXS. La musique est toute sa vie ! Il partage donc tout son temps entre le studio, la scène et les États-Unis (lieu culte des artistes !). Sorti le 29 Octobre 2012, ce premier album éponyme est teinté des sons rock qui ont forgé ses goûts musicaux et ses textes (à son image) rêveurs et mélancoliques nous incitent à vivre dans l’urgence.

Lire

Marc Ruchmann

Comédien et musicien, Marc Ruchmann s’épanouit dans ces deux univers musicaux. Il jongle habilement entre les tournages et son groupe Markus, qui se distingue par sa musique évolutive et psychédélique ; héritage du jazz expérimental des années 70. Après une formation au Théâtre de Chaillot et au conservatoire de Paris en art dramatique, il débute au théâtre dans « Juliette et Roméo » d’Irina Brook en 2001, trouve rapidement un agent et fait ses premiers pas au cinéma dans « 5×2 » de François Ozon. Il apparaîtra ensuite dans quelques courts métrages et quelques films produits par la télévision. En 2008, il tourne avec Fanny Ardant en Roumanie dans « Cendres et sang », puis enchaîne dans « The Tourist » aux côtés d’Angelina Jolie et Johnny Deep, dans « Largo Winch » en amant d’un soir avec Sharon Stone et dernièrement dans « The Skylab » une comédie de Julie Delpy. Nous le retrouverons le 25 Juillet dans « Demain ? » réalisé par Christine Laurent, aux côtés de Laure de Clermont. Synopsis : Bien que le film narre l’histoire vraie d’une écrivain, il ne retrace pas une vie de son début et à sa fin, mais montre comment une jeune femme, Delmira Agustini, est suspendue au plaisir, à la transe et à la terreur d’écrire, à la liberté qu’écrire lui donne, à Montevideo, dans les premières années du XXe siècle, juste avant le déclenchement de la première guerre mondiale. Bonheurs, inspirations. Crises de vers, crises de vie. Etreintes et cérémonies. Rires et drames. Actuellement en tournage d’une nouvelle série pour France 2 « Les Limiers », produite par Calt Production et réalisée par Alain Desrochers, Marc Ruchmann accepte néanmoins de nous recevoir.

Lire