Melange Paris

Savant mélange entre un univers streetwear et créateur, Mélange Paris est une nouvelle marque de prêt-à-porter qui fait du bien ! Quel plaisir en effet de découvrir de nouvelles pièces originales qui viennent varier l’offre parfois trop uniforme de ce que l’on peut trouver actuellement sur le marché. Nous sommes donc partis à la rencontre de Yann, le créateur de la marque.

Savant mélange entre un univers streetwear et créateur, Mélange Paris est une nouvelle marque de prêt-à-porter qui fait du bien ! Quel plaisir en effet de découvrir de nouvelles pièces originales qui viennent varier l’offre parfois trop uniforme de ce que l’on peut trouver actuellement sur le marché. Nous sommes donc partis à la rencontre de Yann, le créateur de la marque.

Peux-tu nous faire un résumé de ton parcours jusqu’à la création de Mélange Paris ?

J’ai travaillé 10 ans dans le développement informatique en tant que chef de projet.

Pourquoi as-tu décidé de créer ta marque ?

MELANGE est à la base un studio de création. J’ai créé la structure avec ma femme Kelly et mon ami Antoine Magnien. Nous évoluons dans divers domaines tels que la direction artistique, la photographie, le graphisme et la mode.

J’ai décidé de me lancer dans cette aventure car j’ai toujours eu un esprit créatif et j’étais un peu frustré de ne pas pouvoir m’exprimer totalement sur ce terrain. L’idée qui m’a porté est d’allier savoir traditionnel avec une vision contemporaine et proposer des produits durables, originaux avec une pointe d’excentricité, mais à des prix abordables. Nous travaillons avec des artisans, des ateliers et des fournisseurs français, anglais et italiens qui ont des savoir-faire d’excellence.

Tu as ouvert il y a quelques mois une première boutique dans le 10ème arrondissement, à deux pas du Canal Saint Martin. Pourquoi le choix de ce quartier ?

Le choix du quartier du Canal Saint Martin s’est fait un peu par hasard mais très naturellement. Nous avons eu l’opportunité de reprendre un local et la décision a été assez instinctive. J’adore ce quartier car il est mélangé avec une belle diversité et un joli dynamise. J’ai passé des moments mémorables autour du canal.

Qui est le client type de ta marque ?

Nous avons plusieurs type de clients chez MELANGE : la jeunesse parisienne du quartier qui veut s’habiller avec des pièces simples, confortables et originales. Des clients parisiens plus âgés qui sont à la recherche de produits de qualité. Et nous avons une clientèle étrangère qui sont friands du made in France.

Si demain tu avais la possibilité de faire une collection capsule avec la marque de ton choix, ça serait laquelle ?

Il y a plusieurs maisons dont j’apprécie beaucoup le travail et qui ont des styles bien différents. Je pense que ça serait cool de travailler avec Lacoste car nos univers peuvent bien se marier. Ca serait bien évidement génial de bosser avec une grande maison comme Chanel ou Valentino.

Quels sont tes projets pour la suite ?

A l’avenir nous pensons à ouvrir doucement la distribution à des multi-marques sélectionnés car la demande est forte. Nous aimerions aussi présenter nos collections lors de défilés. Nous avons aussi des projets propres au studio qui ne sont pas liés à l’univers de la mode et que nous souhaitons développer.

Informations

Articles similaires

Emilie Gassin

Encore un coup de cœur, et oui ! Cela n’en finit plus sur Pose Mag, et cette fois il s’agit de la chanteuse Emilie Gassin. On l’avait découverte à la Nouvelle Eve au concert dont Célien Schneider faisait la première partie. On avait été séduit dès le départ. Puis l’occasion de la rencontrer le temps d’une interview s’est présentée au Café Madam. C’est une Emilie Gassin, à l’accent australien, toute en simplicité et en naturel qui a répondu à nos questions. Et le coup de cœur n’a fait que se confirmer. Son premier EP « A little bit of love » respire la joie et la bonne humeur, à écouter avec les beaux jours qui reviennent ! En attendant on vous laisse découvrir plus en détails cette jeune chanteuse à qui l’on souhaite une très grande carrière.

Lire

Rencontre avec Tokyobanhbao

Après l’interview d’Olivia à Paris la semaine dernière, Pose s’intéresse aujourd’hui à une autre blogueuse et illustratrice, Tokyo Banhbao. L’auteur de ce blog laisse planer une part de mystère autour d’elle puisque même si elle bénéficie désormais d’une grande renommée, on ne sait que très peu de chose d’elle. Pour preuve, on ne connaît même pas son vrai nom, ses origines… On pourrait penser qu’elle est originaire du Japon, puisque « Tokyo », mais peut-être aussi vietnamienne car « banh bao » désigne au Viêt Nam un mets constitué d’une brioche de farine, garnie de porc ou de canard et cuite à la vapeur. Après cette intermède culinaire, revenons à la jeune femme. Ce que l’on peut donc affirmer, c’est qu’elle souhaite rester discrète sur sa vie, et elle a d’ailleurs bien raison. Comme elle nous l’a expliqué durant l’interview, au départ sur son blog, elle ne postait même pas de photographie d’elle. Elle a commencé à mettre en ligne certains clichés de ses looks, mais toujours à visage caché, pour finir enfin par se dévoiler à ses lecteurs quelques temps plus tard. Discrète et professionnelle, on en est sûr. Pour caractériser plus précisément la blogueuse, on pourrait parler de gentillesse et de générosité, mêlées à un caractère affirmé, et surtout beaucoup d’humour. On ajoute à cela un style vestimentaire élégant, simple et original à la fois, beaucoup de charme, et on obtient Tokyobanhbao.

Lire

Juliette Katz

« J’aimerais que tooouuuttt le monde, connaisse tout le monde. On s’ignore avec élégance, ne rentrons pas dans cette mouvance…”. Ce qui est sûr, c’est qu’une fois que l’on a entendu le titre de Juliette Katz, il nous reste en tête. Beaucoup de médias prédisent qu’elle sera la révélation musicale française de l’année 2011, et la rédaction de Pose Mag partage cet avis à 100%. Nous l’avons donc invitée à l’Hôtel La Belle Juliette pour prendre la pose sous l’objectif de notre photographe Rachel Saddedine. Et bien sûr, nous en avons profité pour lui poser quelques questions.

Lire