Pour Noël, faites vos jeux !

Le grand jour approche. Nous sommes actuellement à moins de deux semaines du grand jour. Et bizarrement, nous sommes certains que vous êtes loin d’avoir terminé tous vos cadeaux, bien au contraire. Alors comme ce n’est pas toujours facile de trouver la bonne idée pour chaque cadeau, on a décidé de vous donner un petit coup de main. 

Cette année (et depuis plusieurs années d’ailleurs), c’est le high tech qui va connaître un grand succès sous les sapins. En avant les smartphones, enceintes, drones et autres objets connectés. Mais quand est-il des cadeaux (jeux et jouets) plus traditionnels ? Est-ce qu’ils sont définitivement passés aux oubliettes ? Pas sûr ! En effet, il semblerait qu’en parallèle de tous ces objets issus des nouvelle technologies, une vague de nostalgie atteigne pas mal de monde ! Après qu’ils mêlent nouvelles technologies ou traditionnel, les jeux passionnent petits et grands et ce depuis toujours. Si on prend l’exemple du casino, on voit que d’un côté, les jeux en ligne de ce type (comme www.casino777.be) sont très nombreux. Et si on s’intéresse un peu à l’histoire des casinos, on remarque rapidement que son invention est très ancienne. Elle mêle diverses origines mais on peut par exemple apprendre que l’un des premiers casinos a ouvert au début du 17ème siècle en Italie, près de la Toscane. A l’époque, les jeux d’argent étaient autorisés seulement en journée et durant l’époque du carnaval. En France, il semblerait que l’installation fut plus compliquée. La France des Lumières était fortement opposée à ce genre d’établissement. Une loi, celle du 24 juin 1896 interdisait toute maison de jeux de hasard dans toute l’étendue de l’Empire. Mais le ministre de la Police autorisait uniquement les villes thermales (et seulement pendant la saison des cures) à ouvrir ce type d’établissement. Quant à paris, une dizaine de maisons étaient alors tolérées jusqu’à une loi de finances en 1836 abolisse la ferme des jeux. Tout le monde se rua alors vers les villes thermales. Mais quand on parle casino, on pense aussi naturellement aux Etats-Unis et à Las Vegas. Sur ce continent, les premières salles de jeux d’argent n’étaient autres que les saloons. Ces derniers se sont essentiellement développés dans les villes de La Nouvelle-Orléans, Saint-Louis, Chicago et San Francisco. Début du XXème siècle, les paris deviennent illégaux et sont bannis par la législation fédérale. Les jeux d’argent sont acceptés mais au cas par cas seulement. On les tolère à Atlantic City avant 1914, puis durant la prohibition et également dans le Nevada à partir de 1931. C’est à cause de la répression que les Américains contribuent à transformer la Havane en haut lieu des jeux d’argent et cela jusqu’à la fin des années 50. Les paris seront à nouveau autorisés à Atlantic City, qui reste aujourd’hui la deuxième ville américaine la plus importante en terme de paris légaux, derrière Las Vegas bien sûr. A notre époque, les casinos suscitent toujours autant d’intérêt.

En parallèle, on peut noter un retour en force des jeux de société ces derniers temps. Quel trentenaire (ou plus) n’a pas plaisir à refaire des parties de Monopoly, de finir premier à La Bonne Paye ou autre Hôtel, Milles Bornes ou Uno ?  Sans oublier non plus les jeux de cartes classiques, du Président au Tarot, en passant par la belotte. Ce qui est bien avec tous ces jeux classiques, c’est qu’ils font toujours plaisir à tous, que l’on soit en famille ou entre amis. Cela a un vrai côté chaleureux et fédérateur, sauf bien entendu quand on se retrouve à la table d’un tricheur ou d’un mauvais joueur. Les jeux sont un bon moyen de cerner la personnalité de quelqu’un. Sachant qu’en plus, pour séduire les plus jeunes, certains classiques évoquées plus haut comme La Bonne Paye ou le Monopoly se sont désormais vraiment modernisés. On peut même jouer avec une machine à carte bancaire, fini donc les billets. Certains trouveront que cela enlève tout le charme mais cela a un côté pratique et surtout, cela suscite l’intérêt d’une nouvelle cible. Sans parler également des différentes versions qui sont maintenant proposées pour les célèbres jeux de société, comme Le Trivial Pursuit, le Scrabble pour séduire un nombre toujours plus grand de futurs joueurs. Cela permet au moins de sortir des jeux beaucoup moins traditionnels, que certains parents ne cautionnent pas et surtout de pouvoir varier ce que l’on va retrouver sous les sapins à Noël. Évitez au mieux les doublons car quoi de plus frustrant d’ouvrir un cadeau que l’on a déjà et pire, que l’on vient juste de recevoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *