UNE SOIRÉE AVEC RALPH LAUREN

Ralph Lauren Palais Galliera

Lundi 28 Avril, 19h00. Palais Galliera. Avant même d’avoir passé l’entrée du Palais, on aperçoit la foule qui commence à s’amasser entre les sublimes colonnes du bâtiment. Après avoir été accueilli comme il se doit, c’est avec hâte qu’on se presse pour en savoir plus sur la nouvelle collection Maroquinerie Raph Lauren. Dans le hall, on tombe face à un immense sac orange qui mesure cent fois la taille du modèle original, le fameux « Ricky ». Les invités peuvent se faire photographier devant ce dernier et repartir ainsi avec un petit polaroid souvenir ou simplement poster leurs portraits sur les réseaux sociaux grâce au #Rickyworldtour. « Ricky » est en en effet en plein tour du monde puisqu’avant Paris il avait fait escale à New-York et à Tokyo.

On se lance ensuite dans l’exposition « Papier Glacé ». L’éditeur américain Condé Nast racheta Vogue et le fit devenir le célèbre magazine de mode que l’on connaît aujourd’hui. Monsieur Nast comprend très vite que la photographie joue un rôle capital dans ce milieu et ne tarde pas à s’entourer des plus grands. Parmi eux, Helmut Newton, Guy Bourdin ou Steven Meisel qui ont contribué à façonner les mythiques clichés de Vogue. On retrouve d’ailleurs le renommé portrait de Vanessa Paradis, mais aussi les visages angéliques de Kate Moss, Cindy Crawford ou encore Eva Evangelista. L’exposition nous invite à considérer la photographie comme la mode : quelque chose qui se réinvente à partir de ses origines. Elle vise aussi à souligner l’évolution possible de la photographie au-delà du papier glacé, sur internet par exemple.

Après un joli voyage dans les images, c’est l’heure des mondanités. C’est ainsi qu’après avoir attrapé une coupe de champagne, on se dirige dehors, sur les ailes du Palais. On y aperçoit entre autre Emmanuelle Béart, Karine Viard, Aure Atika, Alexandra Golovanoff mais aussi diverses personnalités du web telles que la blogueuse Pandora.

La lumière de fin de journée sublime à merveille les mannequins qui viennent de s’élancer, pour présenter les sacs de la collection. Vêtues de tenues fluides et élégantes, les jeunes femmes se tiennent sur les marches de la bâtisse où les flash crépitent en vue de capturer l’instant. L’atmosphère est unique. Pas de doute, la magie Ralph Lauren est en train d’opérer en plein cœur de Paris.

Alice Puissesseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *