GATSBY LE MAGNIFIQUE

the great gatsby

Sorti le 15 mai après avoir été le film d’ouverture du dernier Festival de Cannes, Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby en VO) a fait couler beaucoup d’encre. Détesté par certains, adulé par d’autres, chez Pose Mag on a décidé de nous faire notre propre opinion. Et pourtant on en avait entendu des choses : « Carey Mulligan est une mauvaise actrice qui manque de maturité pour incarner un tel personnage », « Ce film est sans intérêt mis à part le fait de montrer de beaux costumes, dans une belle maison », « Seule la BO est bonne, le reste est à jeter ». Voilà ce que l’on en a pensé !

L’histoire : Printemps 1922. L’époque est propice au relâchement des mœurs, à l’essor du jazz et à l’enrichissement des contrebandiers d’alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s’installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d’un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s’étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C’est ainsi que Nick se retrouve au cœur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d’absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.

Les fans de Baz Luhrmann, le réalisateur, reconnaîtront facilement que son dernier film « Australia » avec Nicola Kidman et Hugh Jackman était bien loin d’être un chef d’oeuvre. Il faut remonter en 2001 avec « Moulin Rouge » pour apprécier le génie de ce réalisateur à l’esprit coloré et dynamique. Et avec Gatsby, adapté du roman de F.S. Fitzgerald, c’est un film grandiose que Baz Luhrmann a présenté aux spectateurs. On apprécie surtout l’alternance des scènes rapides et plus lentes qui donnent un véritable rythme à ce chef d’oeuvre du cinéma.

Le jeu des acteurs est très bon et ce n’est pas vraiment une surprise ! Léonardo DiCaprio dans le rôle de Jay Gatsby fait preuve d’une maturité et d’un charisme qu’on lui connaissait peu. On est bien loin de son rôle de jeune éphèbe amoureux dans Romeo + Juliette, du même réalisateur. Si vous cherchez une incarnation de la classe, vous pouvez citer l’acteur dans son rôle pour « Gatsby le Magnifique ». On retrouve également Tobey Maguire, bien loin de ses années « Spider-Man », dans le rôle de Nick Carraway. Il est le narrateur du film, l’écrivain de l’histoire entre Gatsby et sa cousine Daisy. Tout comme dans « Moulin Rouge » où Ewan McGregor était le fil conducteur de la narration, c’est autour de lui que s’articule l’oeuvre de Baz Luhrmann. A la base innocent face au tumulte d’une ville comme New-York, il comprendra vite les travers des grandes soirées mondaines dans lesquelles il se laissera entraîner, tout en gardant un regard détaché. Quant à la jeune Carey Mulligan, elle interprète une Daisy Buchanan touchante et divine qui séduit toujours autant Jay Gatsby. Le manque de maturité que l’on peut reprocher à l’actrice et vite oublié puisque la naïveté et la frivolité font partie de son personnage.

Outre l’opulence des sentiments, que ce soit l’amour, la déchirure ou l’amitié, « Gatsby le Magnifique » est surtout une oeuvre d’art au sens concret. Les costumes Prada sont magnifiques et viennent recréer l’ambiance des années 20 tout en ayant une part de modernité. Baz Luhrmann voulait que son film nous plonge un siècle en arrière, tout en nous montrant que l’histoire est en réalité très actuelle. Au delà des costumes, les ambiances créées et les lieux sont une explosion de luxe, d’argent et de volupté.

En quelques mots, nous avons été séduits par le jeu d’acteur, l’histoire parfois un peu longue cependant, mais également par toute la mise en scène qui nous transporte dans un univers différent. Ajoutons à cela une BO absolument splendide avec des Lana Del Rey, Beyonce, Emeli Sandé, Jay-Z et Will.i.am entre autres. A la fin on obtient un chef d’oeuvre, on obtient « Gatsby le Magnifique » qui porte son nom à merveille !

Kévin Mesa

One thought on “GATSBY LE MAGNIFIQUE

  1. J’ai adoré ce film ! Les images sont très belles, on se croirait vraiment dans un autre monde, tout en paillettes. Et puis les musiques sont géniales. Il y en a pas mal qui ont atterri dans mon ipod :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *