THE BLING RING

the bling ring Sofia Coppola

Présenté lors du dernier Festival de Cannes et sorti en France le 12 juin, The Bling Ring, dernier film de Sofia Coppola revient sur une affaire réelle de cambriolages en Californie entre 2008 et 2009. La réalisatrice s’est inspirée de l’article « The suspects wore Louboutins » (« Les suspects portaient des Louboutins ») écrit par Nancy Jo Sales paru dans le magazine américain Vanity Fair. Encensé par certains, descendu par d’autres – comme tous les films – nous avons nous aussi voulu nous faitre notre opinion !

L’histoire : À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le « Bling Ring ».

Futilité et réalité sont les maîtres mots du The Bling Ring de Sofia Coppola. Futilité des relations entre les différents personnages qui sont liés d’une amitié destructrice, d’une passion pour repousser les limites. Futilité également de leurs actes visant seulement à se créer une belle image en portant des vêtements dérobés à des célébrités internationalement reconnues. Leurs icônes sont des héritières plus connues pour leur sex-tape que pour leur travail comme Paris Hilton. Ou encore des stars du petit écran aux États-Unis comme Audrina Patridge de la série réalité The Hills. Heureusement ils s’attaquent aussi à de vraies personnalités comme Rachel Bilson ou Orlando Bloom. Côté réalité, ils sont le symbole d’une génération désenchantée qui pensent que les sorties et le luxe priment sur le travail et les véritables valeurs. Ils sont l’incarnation de la jeunesse qui préfère la drogue et leur image. L’apparence fait tout chez eux ! Ils ne sont que des étudiants en mal de reconnaissance familiale.

Sofia Coppola s’attaque à un sujet lourd qui a défrayé la chronique en 2008 et 2009. Une histoire vraie qui a montré que les stars ne sont pas des intouchables comme on pourrait le penser. Clé sous le paillasson, fenêtres ouvertes, la possibilité de s’introduire dans leur vie privée était trop simple pour ces jeunes ! On suit donc ce groupe composé de Marc, Chloé, Rebecca, Sam et Nicki dans leurs cambriolages réguliers. Et plus ils passent à l’action plus leur notoriété grandit car ils ne se gênent pas pour afficher leurs délits. Et c’est cette même notoriété qui sera la cause de leur perte.

Du côté du casting on retrouve une Emma Watson bien loin de son rôle d’Hermione Granger dans la saga Harry Potter. Elle devient cette sulfureuse jeune fille qui parle comme Paris Hilton et qui préfère se défendre en parlant de religion et d’oeuvres caritatives plutôt que d’avouer sa culpabilité. Rebecca, incarnée par Katie Chang, deviendra la meilleure amie destructrice de Marc (Israel Broussard) tentant d’échapper elle aussi à ses actes. On retrouve également Taissa Farmiga dans le rôle de Sam et que l’on avait déjà pu voir dans la saison 1 de la série American Horror Story. Encore une fois, elle échappe également à ses crimes en n’apparaissant pas sur les vidéos de surveillances.

Ces jeunes fuient donc tous la réalité de leurs actes ! Le film pourrait être un nouveau chef d’oeuvre pour Sofia Coppola, mais la narration et le jeu des acteurs manquent tout de même d’une certaine profondeur. Les sentiments restent dans la futilité, l’histoire également malheureusement. La réalisatrice aurait pu aller plus loin, mais n’a fait que survoler un fait riche en rebondissements. Les cambriolages se succèdent, les scènes aussi, et The Bling Ring se dénoue avec un peu trop de facilité. Cela rend le message du film peu marquant et laisse le spectateur sur sa faim. De plus, il y a tellement de drogues dans ce film que l’on pourrait parfois croire à une apologie de ces paradis perdus ! C’est donc un certain succès raté pour Sofia Coppola.

Kévin Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *