L’EUROVARTOVISION OU L’ART DE PARODIER L’EUROVISION !

Eurovartovision

Le 17 juin dernier dès 20h des éclats de rire résonnaient dans Paris, principalement dans le quartier République. Les plus curieux se sont alors pressés au Palais des Glaces, rejoignant ceux qui attendaient l’évènement depuis plusieurs mois déjà : la 21ème édition de l’Eurovartovision.

L’Eurovartovision, c’est quoi ?

Eurovartovision 2013

Cette manifestation culturelle est née sur une idée originale de Michel Guyery, dit Vartoch’. Désireux de conjuguer son affection pour l’Eurovision à sa passion pour l’humour, il crée dès 1992, cette parodie désormais incontournable et déjantée, sous le parrainage de Jean Paul Gaultier et de Marie Myriam (représentante de la France en 1977). Les participants défendent les couleurs de leurs pays et tentent de remporter le concours en interprétant des chansons originales de l’Eurovision. Cependant, et contrairement à l’Eurovision, ils ne sont pas évalués sur leurs performances vocales, mais sur leurs interprétations burlesques destinées à attirer la faveur des jurés.

Eurovartovision2013

Les candidats se transforment en stars de la chanson, le temps du concours. Et à ce petit jeu là, tous les coups sont permis : un jeu de scène à faire pâlir les plus grands chanteurs, des costumes excentriques, des parodies et des voix déjantées,… Bref, l’Eurovartovision c’est une bonne dose d’humour et des artistes de qualité !

D’ailleurs, il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur la composition du jury pour comprendre l’importance de l’évènement. Parmi eux se retrouvent des professionnels de chant qui ont plus d’une fois grimacé en écoutant les vocalises des interprètes, à savoir Bruno Berberes le directeur de casting de « The Voice » ou encore Jérémy Reynolds, le coach vocal de l’émission « Un air de star » (M6), Armande Altaï ou encore Corinne Hermès (représentante du Luxembourg en 1983) et Sandrine François (représentant la France en 2002). Un jury percutant parmi lesquels l’humoriste Virginie Lemoine, William Carnimolla (Belle toute nue M6), et bien d’autres…

William Carnimolla Eurovartovision

Armanda Altai Eurovartovision

Lors de cette 21ème édition, l’émission est présentée avec brio par les Kicékafessa. Ce duo d’humoristes s’est fait connaître via l’émission « On ne demande qu’à en rire ». Entre chaque interprétation, Sandra Colombo et Pascal Rocher nous transportent dans l’univers loufoque de l’Eurovartovision et animent le show à merveille.

Une vingtaine de pays est représentée par des artistes qui jouent et surjouent, chantent et déchantent, font rire et s’esclaffer le public. La Roumanie remporte la compétition, avec une chorégraphie ultra maîtrisée que vous pouvez revisionner sur la page Facebook de l’évènement. Stef !, Stévy Moyal et Les Gaufrettes se donnent et s’amusent au profit de l’association Le Refuge.
Car en effet, l’Eurovartovision, c’est davantage qu’une bonne tranche de rire, puisque cet évènement à but non lucratif, collecte des fonds, par le biais de la billetterie et vente de programmes qui sont ensuite reversés à différentes organisations.
A l’heure où beaucoup militaient dans les rues pour ou contre la loi sur le mariage pour tous, d’autres se sont rendus au Palais des Glaces pour soutenir Le Refuge. Cette association créée en 2003, apporte son soutien et propose des hébergements aux victimes de l’homophobie. Œuvrant dans toute la France grâce à ses antennes à Montpellier, Paris, Lyon et Marseille, le Refuge a pour parrain Michel Dorais.

Ci-dessous la photo des gagnants :

Eurovartovision2013 Paris

Pour ceux qui n’ont pu se rendre à cet évènement incontournable, qu’ils ne s’inquiètent pas. En 2014, l’Eurovartovision reviendra. Qu’on se le dise !
Un grand Bravo à toute cette équipe de bénévoles pour ce pur moment de divertissement !

Site officiel : www.eurovarto.com
Retrouvez également l’Eurovartovision sur Facebook et sur Twitter.

Marine Thevenet

Crédit photo : Bruno Autin

2 thoughts on “L’EUROVARTOVISION OU L’ART DE PARODIER L’EUROVISION !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *