LE CHANGEMENT C’EST AUSSI EN 2013

En France, c’est la question du mariage pour tous qui divise la population, mais dans le monde une autre inégalité se joue depuis toujours et il est temps de la régler ! Il s’agit des inégalités que subissent les femmes dans de nombreux pays comme l’Inde, l’Afrique du Sud, les États-Unis… Aujourd’hui de nombreuses ambassadrices comme Frida Giannini, Beyoncé Knowles et Salmah Hayek ont décidé de porter le projet « Chime for change », lancé par la marque de luxe Gucci.

« Chime for Change » a pour but de rassembler, d’unir et de renforcer les mouvements qui s’expriment en faveur des jeunes filles et des femmes à travers le monde. Cette campagne se concentre sur trois piliers centraux : l’éducation, la santé et la justice. Elle arrive donc à un moment historique et capital pour les jeunes filles et les femmes du monde entier puisque l’attention médiatique se porte sur des histoires internationales. Du combat personnel de Malala pour l’éducation au Pakistan, aux gros titres consacrés à la violence contre les femmes aux quatre coins du monde, aucun sujet n’est oublié dans ce projet.

En 2012 on entendait partout en France « Le changement, c’est maintenant », mais le changement c’est surtout maintenant pour la condition des femmes dans le monde. Grâce à cette œuvre de charité et aux dons récoltés, c’est l’amélioration de leur vie qui est en jeu. Le manifeste de « Chime for change » explique clairement : « Pas une, mais des milliards de voix demandent la promotion des jeunes filles et des femmes. Une promotion à travers l’éducation, la santé, la justice. Il s’agit d’entendre un appel – à nous rejoindre où que vous soyez. De donner l’alerte – d’attirer l’attention là où il y a du travail à faire. Nos problématiques sont les problématiques du monde. Ceci est le son du courage. Ceci est le son du progrès. Ceci est le son du changement. »

Pour faire un don pour la campagne « Chime for change » rendez-vous sur : Chime for Change

Kévin Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *