LA PERFECTION S’INVITE AU DÉFILÉ AMAYA ARZUAGA

amaya arzuaga fall winter 2014

La Fashion Week parisienne continue de nous faire rêver avec des défilés de plus en plus créatifs et magnifiques. Pose Mag s’est rendu à l’Ambassade d’Espagne le lundi 4 mars pour la présentation de la collection automne-hiver 2013/14 de la créatrice espagnole Amaya Arzuaga. Et on peut d’ores et déjà vous dire que nous en sommes sortis totalement convaincu par son travail !

Cadre parfait, musique parfaite, collection parfaite ! Le défilé Amaya Arzuaga n’a connu aucune faute de goût dans sa totalité. Il s’est ouvert avec des silhouettes au total-look black annonçant la ligne directrice pour cette saison. Et encore une fois Pose Mag avait raison, l’oversize est de mise pour l’automne-hiver 2013/14. Vous pourrez donc facilement cacher les kilos que vous prendrez après l’été et durant les fêtes.

Après cette vague de noir, le défilé prend une toute autre tournure avec des créations insérant des touches de orange. Et puis c’est l’explosion, la créatrice se lâche. Une silhouette en total-look orange fait son apparition dans les pièces de l’Ambassade. Les spectateurs sont bouche bée. Quand la couleur arrive, elle ne fait pas semblant. Après le orange, on retrouve un esprit plus chic et passe-partout avec des créations mêlant le gris et le noir. Très vite on revient à de la couleur avec un bleu-vert sublime qui vient renforcer la féminité de la collection. Elle se termine avec un beige, que l’on retrouve parfois en total-look, qui vient donner un nouveau souffle de perfection au défilé !

amaya arzuaga fall winter 2013

La femme Amaya Aruzaga porte des tenues aux épaules larges, aux coupes amples et symétriques. Les jupes et les robes se portent au dessus du genou, mais également jusqu’au sol pour donner davantage de glamour aux tenues. Les vestes sont la plupart du temps courtes, alors que les manteaux sont longs et enveloppent le corps des mannequins. La couleur et l’utilisation de quelques pièces en cuir viennent casser le côté strict de certaines coupes.

A la ville comme sur le tapis rouge, la femme Amaya Arzuaga sera parfaite ! Elle devra cependant faire attention avec ses escarpins aux talons aiguilles impressionnants de finesse, mais apportant une touche encore plus chic à la silhouette. Quand une tenue est monochrome, le talon lui est rouge flamboyant. Chez Amaya Arzuaga, tout est dans le détail, jamais dans l’excès. Les couleurs sont bien choisies, il n’y a pas d’imprimés extravagants, les coupes révèlent un vrai travail de création. En un mot : la perfection !

Kévin Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *