VADEL EN CONCERT AU GIBUS CLUB

vadel gibus concert

Quelques années après avoir joué au Gibus Club de Paris devant quelques personnes, Vadel était de retour cette même salle le samedi 23 février. A tout juste 19 ans, le chanteur et son groupe font preuve d’une maturité dans leur musique qui semble déconcertante. Proche de son public, Vadel a offert un concert festif et entraînant !

Ce show a permis aux spectateurs de (re)découvrir l’album « A tort ou à raison » dans son intégralité. C’était également l’occasion pour Vadel de présente son second single « Sex Dream » dont le clip est disponible sur YouTube depuis le 18 février dernier. Le chanteur arborait un look tout droit venu des années rock de AC/DC, des Stones ou encore des Ramones. Chevelure au vent, pantalon en cuir : la parfaite panoplie du rockeur ! Accompagné de David le bassiste et Virgile le batteur, Vadel a su montrer qu’il manie la guitare comme personne. Malgré son jeune âge, il maîtrise son instrument d’une main de maître depuis le collège.

La présentation de son album a enchanté les fans venus en masse pour le voir, puisque tout au long du concert, ils ont repris les chansons avec lui. Il faut dire que les paroles parlent à tout le monde. Entre mélancolie du passé et déceptions sentimentales, les textes de Vadel appellent toujours à profiter de la vie malgré les aléas. Les quelques niaiseries que l’on pourrait reprocher aux paroles sont effacées par une musique entraînante et un esprit rock. Son titre « Laisse aller » est l’un des plus vieux qu’il joue aujourd’hui, et ne manque pas de faire bouger les groupies du premier rang. La foule s’est également éveillée lors de sa reprise de la célèbre chanson « I will survive » de Gloria Gaynor. Un moment magique où chaque personne présente a fait entendre sa voix pour accompagner le chanteur.

Pour son premier concert à Paris en 2013, Vadel a présenté le générique de la nouvelle émission de W9 « YOLO » (You Only Live Once). C’est lui qui prête sa voix à la musique de cette scripted reality. Il a également confié être en train de travailler sur un projet d’opéra rock, sans donner davantage de détails. On en saura donc plus par la suite. Pour terminer ce concert festif et après avoir joué l’intégralité de son album, Vadel a reprise la chanson « Whole lotta love » de Led Zeppelin. Une dernière touche très rock qui a permis au public de ressortir définitivement conquis par le chanteur et son groupe !

Kévin Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *