SOBRIÉTÉ ET TECHNOLOGIE POUR LE DÉFILÉ PROENZA SCHOULER

proenza schouler fall winter 2013

Avec la collection automne-hiver 2013/2014 de Marc by Marc Jacobs dont nous vous parlions récemment, on replongeait dans les seventies. Par contre, avec le défilé Proenza Schouler présenté à New-York le 13 février, c’est un saut dans les sixties que les créateurs de la marque ont proposé.

Exit les couleurs extravagantes, les patchworks inspirés par Tumblr… Jack McCollough et Lazaro Hernandez ont présenté une collection automne-hiver 2013 aux coupes parfaites, aux couleurs sobres et aux pièces réalisées par les plus grandes technologies en matière de mode. Inspirés par la série de photos Zuma de l’artiste John Divola et le jeu des matières, les deux créateurs ont plongé les spectateurs du show dans un univers new-yorkais très néo-chic !

La femme Proenza Schouler a la démarche assurée car elle porte des pièces uniques : pantalons en cuir d’autruche, tops en cuir ayant l’apparence du tweed, jupes droites en laine bouclée… On retiendra également la robe du soir en dentelle confectionnée grâce à la méthode du soudage par ultrasons. A la pointe de la technologie, on vous l’avait dit ! Chez Proenza Schouler, les manteaux sont oversize et les plumes virevoltent sur les jupes.

proenza shoucler 2013

Du noir, du blanc et quelques pastels. On pourrait trouver cela un peu trop sobre par rapport aux derniers défilés… Mais non ! Les matières et les coupes reflètent une grande créativité de la part de Jack McCollough et Lazaro Hernandez. La femme Proenza Schouler est une femme fatale qui semble pouvoir partir en guerre dans les rues les plus huppées de New-York. Attention au débarquement de fashionistas sûres d’elles dans l’Upper East Side !

Certains détails comme des chaînettes ou un mix entre jupe à plumes et pull basique renforcent un esprit très sixties. On aurait presque attendu que la grande icône Audrey Hepburn fasse son apparition sur le catwalk. Mais puisque c’est impossible, c’est le mannequin Sasha Pivovarova, absente des défilés depuis deux ans pour la naissance de son enfant, qui a fait son grand retour sur le podium. Un come-back qui laisse présager que certains chanceux pourront l’apercevoir lors des fashion week de Londres et Paris.

proenza schouler automne hiver 2013

Kévin Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *