DU TWEED EN VEUX-TU EN VOILÀ

Chanel hiver 2012

Non mesdames, vous ne rêvez pas ! Longtemps boudé par nos fashonistas, le tweed fait un retour en force sur le marché de la mode. Considéré comme un tissu vieillot, réservé aux secrétaires démodées ou aux femmes trop âgées et trop sages il se modernise aujourd’hui pour nous séduire et nous habiller. Lagerfeld, Yves Saint Laurent, la Maison Chanel ou Moschino et j’en passe… Tous ont présenté sur leur podium des pièces en tweed revues et corrigées version 2012.

Le pauvre, coincé depuis 10 ans dans les placards de mamies, parfumé à la naphtaline, maltraité par des ados qui ne le sortait que pour briller dans les soirées déguisées, il a suivi le chemin de la chemise/veste en jean (ringarde il n’y a encore pas si longtemps, rappelons-le !) en faisant peau neuve et revient ainsi dans les vitrines de nos boutiques.

Il y en a pour tous les goûts ! Du pantalon carotte à la robe 70’s en passant par des vestes bi-matières (tweed et cuir par exemple), le tissu s’invite partout sans complexe et sans limite ! Bref, si tweed tu n’as pas, fashion girl tu n’es pas ! Pour les timides qui se demandent comment porter le tweed sans tomber dans l’excès voici deux, trois tuyaux :

1. On opte pour une (et une seule) pièce maitresse en tweed. Robe, pantalon ou veste à vous de voir selon les besoins et le budget. Prenez le temps de comparer (prix, qualité du tissu) et d’essayer. Tout ne va pas à tout le monde. Choisissez LA pièce qui vous sublimera.

2. On casse le style du tweed avec une fringue plus rock‘n’roll. Par exemple : Une robe en tweed classique (attention pas trop longue !) se mariera parfaitement avec un cuir et des boots cloutées. Sur le même schéma une veste de costume en tweed fera la paire avec un jean boyfriend usé, un tee-shirt et des baskets.

3. Le tweed adore ses copains accessoires, donc là encore, on s’amuse ! Veste en Tweed gris et foulard orange ou bien robe classique et gros collier ethnique…

À vous de jouer !

Juliette Cany

One thought on “DU TWEED EN VEUX-TU EN VOILÀ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *