LANVIN, UNE CAMPAGNE COMME VOUS ET MOI

lanvin automne hiver 2012 2013

La campagne publicitaire de Lanvin pour les collections Automne/Hiver 2012-2013 s’annonce riche en personnalité. Critères physiques revisités, attitudes impétueuses mises de côté, le stéréotype du mannequin anorexique expert dans l’art de la pose ne figure pas dans la série. Désormais les modèles sont Monsieur et Madame Tout-le-Monde : des gens comme vous et moi.

C’est une tendance qui est déjà lancée depuis plusieurs années. Des individus repérés dans la rue, croisés au hasard par des chasseurs de tête dont l’objectif n’est pas de vous faire la peau, mais de vous tirer le portrait. Et c’est ainsi que des marques comme The Kooples ou Comptoir des Cotonniers ont réussi à imposer leur empreinte publicitaire pour faire la différence.

Après les couples et les duos mères-filles, l’accent est désormais mis sur des personnalités singulières : regard perçant et traits du visage prononcés chez les femmes, barbe dense ou cheveux longs chez les hommes, le modèle photographié resplendit de par ses traits qui le caractérisent, de ce qui fait de lui un être humain à part entière.

Mais concrètement, quel est le risque pour Lanvin d’utiliser des physiques relativement communs pour arborer les nouvelles pièces de sa collection ? Bien que le risque zéro n’existe pas, la maison de couture mise peu dans la défaite. C’est un pari gagné d’avance. Celle qui pourrait être votre belle-mère figurant sur les publicités, correspond justement à l’archétype d’une tranche d’âge où n’importe qui peut s’identifier à elle. Et idem pour leurs alter ego masculins. Une sorte de preuve immortalisée par l’objectif de Steven Meisel et approuvée par Alber Elbaz, le directeur artistique de Lanvin, qui dépeint le luxe comme accessible à tout le monde, de 18 à 80 ans.

Prévues d’être dévoilées à la rentrée, les créations de la Maison Lanvin affichent déjà des codes d’élégance et de sobriété haute-couture très « à la française ».  Elles seront accompagnées d’un court film mettant en scène les protagonistes, et qui devrait paraître à la fin du mois. En attendant, une chose est sûre, au-delà du coup marketing, les publicités satisfont adroitement l’esprit du consommateur. Peut-être la raison d’une génération qui a besoin de retrouver qui elle est vraiment, perdue dans le capharnaüm d’une société de consommation qui continue à s’enliser dans l’aliénation de la personnalité.

Maxime Gasnier

One thought on “LANVIN, UNE CAMPAGNE COMME VOUS ET MOI

  1. « …le stéréotype du mannequin anorexique expert dans l’art de la pose ne figure pas dans la série. »

    STOP avec ces remarques débiles ! Vous faites passer l’anorexie comme un fait habituellement récurent dans la mode. Maigreur n’est pas nécessairement signe d’anorexie, ni de mauvaise santé. Passez du temps sur un plateau ou dans les coulisses d’un défilé, vous vous rendrez compte qu’il n’en est rien et que ce stéréotype n’as pas lieu d’être en 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *