COTÉLAC, ON CRAQUE !

Il y a des marques dont on entend beaucoup parler, histoires de buzz, craquages de blogueuses, copinage presse, et puis il y en d’autres qui sont moins tape-à-l’œil, plus discrètes. C’est un peu le cas de Cotélac.

Je suis passée devant la boutique la plus proche de chez moi, et je me suis fait la réflexion suivante : la vitrine est canon, les pièces sont fraîches, le site juste extra, alors pourquoi Cotélac ne brille pas sur mon écran 13 pouces ?

Bon déjà, vous prenez la dernière campagne :  comment ne pas être interpellé par les mannequins qui ont été shootés à l’envers ? L’effet est comment dire…, je cherche mes mots… renversant ? Ah oui c’est ça, RENVERSANT !

La vidéo making-of est d’ailleurs toute aussi fraîche que la campagne, vous pouvez la visionner ici.

Mais bon, bref, ici on parle de mode, de tendances,  et de style ! Alors en avant pour le décryptage de la collection, nos coups de cœur et tout le tralala qui va avec !

J’hésite entre un voyage dans le sud-ouest de notre vieille France, ou une escapade au Japon. Je ne sais pas vraiment d’où vient l’inspiration de l’équipe des stylistes de Cotélac, car au fond, plusieurs destinations s’offrent à nos yeux lorsqu’on ouvre le lookbook.

En tout cas, couleurs et style sont au rendez-vous. De la couleur douce, vintage, passée, sucrée, des coupes droites, fluides, légères. On ne rêve que d’été et farniente, balades au bord de l’eau ou pique-nique dans l’herbe.

La collection Cotélac pourrait être notre poème estival, un jeu « Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis ». La marque joue avec le dressing mixte, inconsciemment, discrètement, on suggère, un accord parfait entre l’homme et sa dulcinée, la belle et son prince.

La silhouette féminine est parfois androgyne, parfois casual, et exceptionnellement ponctuée d’une touche rock. La femme Cotélac a un je-ne-sais-quoi en plus qui nous donne envie de traverser toutes les tendances et de n’en garder que le meilleur.

La silhouette masculine nous fait penser à un homme en plein 1950, chevauchant sa bicyclette, avec sa fougue, ses rêves plein la tête, la silhouette est vintage et denim à la fois, dans la simplicité du style se trouve la force de cette collection. Les codes sont revisités, les bretelles, le carreau, le jean. L’homme trouve chez Cotélac, un allié de poids pour son dressing.

Le petit verdict de fin :

  • Les silhouettes sur l’eshop permettent de découvrir la nouvelle collection de manière attractive.
  • La totalité de la silhouette est un gros + pour se faire une idée rapide du budget global à demander pour notre cadeau du prochain « couple birthday » : Sinon, chéri, j’avais pensé, j’ai vu une petite sihouette canon sur l’eshop Cotélac…
  • On aime la campagne originale, fraîche et renversante !
  • On voudrait toute la collection ! Allo, Cotélac, ? Oui bonjour, c’ett l’équipe de Pose Mag à l’appareil…

Allez on se donne RDV dans une boutique Cotélac, côté cabines ou côté caisses pour les plus rapides ! Ah, trop tard,  j’y suis déjà !

Pour découvrir le site : www.cotelac.fr

Aude Bertrand Koubi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *