DOLCE & GABBANA SPRING SUMMER 2012

La Mama dans tous ses états, vue par Dolce & Gabbana

Pour admirer la collection femme printemps-été 2012, c’est à Milan qu’il fallait se rendre. Le moins que l’on puisse dire c’est que les créateurs ont rendu hommage aux produits de leur région : aubergines, oignons, courgettes, quand le catwalk se transforme en étal, ce sont les belles plantes qui défilent !

Concernant les boucles d’oreilles version pâte farfalle ou gousse d’ail, c’est peut-être pousser la référence un peu trop loin…

Quoi qu’il en soit les références italiennes ne s’arrêtaient pas là : coupes trapèzes ou ajustée des robes délicieusement rétro, longueurs midi des jupes, travail de transparence et jeu de dentelle, bloomers et paniers en osier : des tenues dignes d’une Sophia Loren durant ses années d’or.

De la jeune ragazza à la mama dévote représentée par des tenues noires plus sobres et tout en dentelle, le défilé Dolce & Gabbana était un véritable hymne à la femme italienne.

S’en est suivi un final composé de body incrustés de pierreries et de strass qui, bien que démarqué du reste de la collection, a mis tout le monde d’accord !

C’est donc avec un plaisir évident que les créateurs ont présenté une collection très féminine, décalée et travaillée.

Krystel Madelaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *