L’AFTER DE SEA, SEX AND SUN !

Et oui ! L’après vacances existe ! Ça se résume en 7 lettres. Devinez ! R.E.N.T.R.E.E. 

Mais qu’est-ce qu’ils ont tous à tirer « la tronche » ? Les petits, les grands, les beaux, les vilains … Ils font moins les kékés que la semaine dernière !

Le syndrome de la reprise se répand comme une traînée de poudre, 48h00 avant le jour « J », en signe de malédiction. Seul côté positif, l’été qui s’est fait attendre et nous a quelque peu boudés durant plusieurs semaines, annonce les prolongations. Du coup, l’été indien va permettre de réattaquer les premiers jours en tenue estivale, tout en arborant une peau caramélisée.

Si la première heure, voir même les deux premières, va être consacrée à prendre connaissance des 350 mails de votre boîte, atteindre la machine à café au moins 4 fois, et échanger quelques mots avec vos collaborateurs à chaque traversée de couloir… Croyez-moi le premier briefing va vous remettre tout de suite dans le droit chemin !

Exit les éléments perturbateurs du bureau, lorsque la fin de la journée s’annoncera, vous serez en mode « la tête dans le guidon ». Le bénéfice de vos vacances ? Envolé dans un bruissement de papier ! Même la french manucure dont vous étiez si fière ces derniers jours, va se faire agresser par votre dentition, tout au long de l’après-midi.

Ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie …

Lamentable lamentation !!!!!!!!!!!!!

Sérieusement ? Les congés payés offrent un côté traumatisant incontournable, non ?… Idem pour les 35h00 qui vous obligent à travailler davantage (à l’œil) pour la plupart… Sachant que vous ne serez jamais rémunérés en conséquence. Au pire, on vous offrira la possibilité de suivre un stage intitulé « Comment devenir performant en un minimum de temps ! ». Tout ça durant vos heures, laissant votre poste vacant jusqu’à votre retour. Malin, non ?… Puis vous passerez à l’application directe de cette jolie théorie, prouvant ainsi à vos supérieurs, qu’ils peuvent vous affecter quelques tâches supplémentaires désormais, no soucy !

Bref ! Entre ceux qui franchissent le seuil de l’entreprise à reculons et ceux qui dépriment dès les premiers jours, on notera néanmoins quelques optimistes qui se mettent déjà en quête de leurs prochains lieux de villégiature. Personnellement, je valide leur attitude ! Le mot PROJET fait rêver et nous motive dans nos activités professionnelles. C’est la rage au ventre qu’on rejoindra son bureau, désireux plus que jamais de rafler la promotion tant convoitée par notre collègue… Pas de pitié ! On est prêt à tout ! Sauve qui peut !!!!!!! Un petit remake de Dallas et de son univers impitoyable. De l’action impliquant de la réaction, en attendant les prochains congés de la fameuse semaine 52, qui va nous coûter, une fois de plus, très très chère…

Sur ce, POSE MAG et toute son équipe, vous souhaite une Excellente Rentrée sous les néons de vos bureaux ! Welcome dans la Vraie Vie !

Armelle H.

Illustration : Antoine Bertoni

3 thoughts on “L’AFTER DE SEA, SEX AND SUN !

  1. Personne n’a envie de revenir dans la vraie vie. On veut des vacances. Pas de rentrée. Pas de travail. Pas de joie. Pas de peine.

  2. La rentrée c est chiant mais le travail permet de savourer encore plus les vacances .. Alors c’est un mal pour un bien non ?

  3. La rentrée permet c’est aussi s’acheter plein de trucs alors je dis oui ! Enfin une excuse potable pour acheter, dépenser, liquider, s émerveiller et redépenser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *