JE VEUX DE BELLES MAINS !

Exit les pauvresses aux mains rêches, les rongeuses d’ongles pathologiques, les souillons au vernis écaillé et à l’ongle négligé, les (fausses) bombasses aux ongles inégaux et tristounets. Vous vous reconnaissez ? Aïe ! C’est un électrochoc qui vous donne envie de cajoler vos mimines, pour une fois et pour toujours ?

(Vous avez aussi le droit de vous en ficher comme de votre premier bavoir, mais c’est tant pis pour vous, hein…)
Voici, pour celles que ça intéresse, un petit mode d’emploi pour une manucure hebdomadaire réussie :

Étape 1 : Avec une lime à ongles en carton, limez vos ongles de l’extérieur vers l’intérieur, toujours dans le même sens pour ne pas qu’ils se dédoublent. Suivez bien la forme de vos doigts et évitez de trop insister sur les côtés car cela les fragilise.

Étape 2 : Ramollissez vos cuticules en faisant tremper vos ongles dans de l’eau tiède additionnée de citron et d’huile d’olive (ça ressemble à une recette de vinaigrette, mais c’est magique : le citron blanchit l’ongle tandis que l’huile d’olive adoucit et nourrit la peau). Cinq à dix minutes suffisent. Massez vos mains pour faire pénétrer l’huile.

Étape 3 : Repoussez en douceur les cuticules (les petites peaux autour des ongles) avec un bâtonnet en bois.

Étape 4 : Polissez vos ongles avec un bloc à quatre faces. S’ils sont déjà lisses et brillants, passez à l’étape suivante.

Étape 5 : Passez un coton imbibé de dissolvant sur vos ongles pour enlever toute trace d’huile et d’impuretés, et appliquez une base; il en existe pour chaque besoin : durcissante, lissante, amère pour ne plus se ronger les ongles, etc.

Étape 6 : Celles qui ne savent pas garder des ongles vernis impeccables pendant une semaine entière (bon, ok, pendant au moins trois jours, c’est plus raisonnable) s’arrêtent ici. Ce n’est pas la peine d’avoir sur soi la dernière couleur ultra-tendance si c’est pour la porter écaillée… Sauf si c’est fait « exprès », comme l’effet craquelé des vernis « Shatter » de O.P.I.

Étape 7 : Appliquez une première couche fine de vernis. Cela se passe en trois mouvements : tracez d’abord une bande au centre de l’ongle, puis une sur chaque côté. Partez toujours de la base de l’ongle jusqu’à son bord. Les pros laissent toujours un millimètre libre sur chaque côté et à la base de l’ongle pour ne pas déborder sur la peau. Laissez sécher.
Vous ne savez pas quelles couleurs adopter cet été ? Sans hésiter, optez pour le corail, le jaune, le vert, les couleurs irisées, le bleu clair…

Étape 8 : Passez une seconde couche de vernis si nécessaire. Enlevez les vilaines bavures avec un coton-tige imprégné de dissolvant et laissez sécher. Oui, c’est long. Mais il faut parfois savoir périr d’ennui pour être belle…

Étape 9 : Une fois que tout est bien sec, appliquez une couche de top coat, ce produit transparent qui protège le vernis et lui apporte un fini bien brillant. Laissez sécher (c’est la dernière fois !).

Étape 10 : Hydratez vos mains avec une crème mains et ongles, en massant bien et en vous attardant sur le contour des ongles. Ce geste doit d’ailleurs devenir un réflexe quotidien, car les mains sont les parties du corps qui sont le plus sujettes aux agressions (du froid, de l’eau…) et donc au vieillissement prématuré. Qui a envie d’avoir des mains de vieille sorcière ?

Et vive les jolies mains douces et les ongles soignés !

Carole Grandjean

Credits photo :

  • Manucure et french manucure : Gemey Maybelline
  • Vernis à ongles Les Fleurs d’été – Chanel
  • Base et top coat Resist & Shine – L’Oréal
  • Crème mains et ongles Rêve de Miel – Nuxe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *