DESTINATION FASHION WEEK

« 

On a pu suivre avec intérêt depuis ce début d’année les plus prestigieuses semaines de la mode new yorkaise, parisienne et autres, puis on a eu droit à d’autres fashion weeks moins médiatisées certes mais assez intéressantes que ce soit à Madrid, Toronto, Sao Paulo pour n’en citer que quelques unes.

Tout dernièrement, deux fashion weeks ont retenu notre attention : tout d’abord la Seoul fashion week qui a eu lieu en avril dernier avec une dizaine de défilés homme et une trentaine de défilés femme.

Ce qui rend la Seoul fashion week particulière c’est d’abord la sélection des designers qui ne se fait pas seulement sur des critères techniques et créatifs mais également business : l’objectif étant de développer les marques locales vers l’international. Vous l’aurez compris, un certain esprit de compétition peut donc régner entre créateurs.

En effet, les dix designers les plus performants sur des critères établis à l’avance auront la chance de participer au très prestigieux Tranoi Trade show se tenant à Paris.

En matière de style, les vêtements proposés sont plutôt dits « commerciaux » avec un coté urbain chic. On est en effet bien loin de la créativité à outrance donnant lieu à des vêtements quasi invendables. On l’a bien compris, les designers coréens sont conscients que la mode est aussi un business.

Puis direction Dubaï, ou faste et glamour se rencontre autour de cette neuvième fashion week richement organisée mais qui n’attire pas encore l’audience souhaitée. 35 shows de designers venus de différents pays du Moyen-Orient tels que la Jordanie, le Liban, le Koweït et présentant des collections tout à fait différentes les unes des autres, passant du pur traditionalisme à un glamour typiquement hollywoodien.

Alors que des créateurs comme Tatiana Asseeya ont présenté de magnifiques robes de cocktail et evening dress nous rappelant le glamour des années 20/30, d’autres maisons comme Chantal de Saba partent sur des influences de conte de fée et de Shéhérazade d’un jour.

Quant à notre préférée, pour sa simplicité et le ton fun de la collection, c’est la maison Montaigne par Nasrine qui apporte une touche de fraicheur à cette fashion week, nous rappelant un tantinet le style Isabelle Marant.

Yasmine Zidane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *