LA GOURMANDISE EST UN PÉCHÉ

Le saviez-vous ?

La gourmandise est le septième péché capital ou péché mortel de la religion catholique, répertorié dès le IVe siècle par le moine Évagre le Pontique. Au VIe siècle, le pape Grégoire Ier le Grand l’associe à la luxure (le ventre étant proche du bas-ventre). Tout ça c’est pour la petite histoire ! Autant être athée et s’en remettre entièrement au plaisir de la vie, non ? Et puis, tout est relatif !

Le gourmand n’est pas qu’un vulgaire glouton qui s’enfourne sauvagement tout et n’importe quoi dans la bouche pour compenser son manque affectif !… Dans ce cas précis, nous aborderions plutôt le domaine de la boulimie.

La gourmandise est plus raffinée ! Elle s’éveille en nous, de manière imprévisible, en visualisant un mets ou en respirant des saveurs douces, chaudes et sucrées. Ce désir suggestif vous déclenche alors une salivation non maîtrisable qui ne s’estompera qu’une fois les premières cuillères avalées. Comme il est agréable de répondre ainsi à ses envies !… L’en dissuader serait alors frustrant.

Mais pourquoi vouloir modérer cet élan lorsqu’il est tempéré par une conduite raisonnable ? Il vous suffit de distinguer gourmandise et goinfrerie, en considérant la première comme une qualité, la seconde comme un défaut.

Évidemment, vu sous cet angle-là, tout paraît simple en théorie ! Mais au quotidien, tout ça a un prix, et les conséquences sont parfois désastreuses. La vision de votre corps met votre moral en berne. Encore quelques mois et il va nous falloir rentrer dans notre maillot de bain, sans peur du ridicule.

ACTION / RÉACTION

Comme ils sont épanouis nos diététiciens, à l’approche du printemps ! Les affaires reprennent ! Régime hyperprotéiné, micro-nutrition,… Les salles de gym se remplissent. Les macadams sont piétinés par de nouveaux adeptes du jogging. Les parapharmacies sont dévalisées par des clientes en quête de brûleurs de graisse, de patchs magiques et de solutions diurétiques. Rendez-vous sur internet et choisissez votre recette miracle ! Dukan, Weight Watchers, Maigrir de A à Z, le 804 avec sa soupe aux choux, ….

La balance devient alors notre alliée ! Lorsqu’on sait que manger est un des plus grands plaisirs de la vie ! Une véritable torture cérébrale !

Bien sûr, vous l’avez toutes constaté ! Maigrir est avant tout une question de volonté, tout comme combattre la gourmandise. Alors oui, il est facile de perdre les premiers kilos. Alors oui, on se félicite chaque matin, lorsque la balance affiche un poids inférieur à la veille. Et quel bonheur de pouvoir à nouveau enfiler son slim taille 38, de porter ce petit pull cachemire prêt du corps sans devoir camoufler ses poignées d’amour avec un large ceinturon…

Mais bonjour le soutien familial !… Inexistant, provocateur, sarcastique et j’en passe.

OK ! Ce régime ne concerne que vous. D’ailleurs posez la question à votre entourage, ils vous diront que vous êtes très bien ainsi. Mais, vous désirez perdre quoi au juste ?… Un os ! Bien sûr ! Ces femmes sont ridicules !

Las de leurs sarcasmes dubitatifs, vous confectionnez néanmoins, à votre petite famille, chacun de leurs repas, au cours desquels ils n’auront de cesse de vous proposer de goûter ce plat excellent dont vous vous privez…

Après l’école, l’heure du goûter à sonné pour nos enfants ! Un combat permanent avec la tentation s’impose à nous. Quatre fois par jour, nous devons lutter pour atteindre l’objectif fixé ! On se contente alors de préparer, de servir, de débarrasser et d’essuyer. Sans dire un mot, sans nous plaindre puisque c’est notre choix, mais en ravalant notre salive maintes et maintes fois.

Stop ! Deux minutes les mecs ! Soyez honnêtes ! Peut-on obtenir votre soutien, ne serait-ce que durant quelques semaines ? Peut-on espérer que vous nous regarderez à nouveau d’un autre œil, lorsque d’autres gars nous materont à leur tour sur la plage ? Parce qu’à part user vos yeux sur les petits culs de nos copines ou voisines…

En bref, si je résume ! Gourmandise = Surpoids = Régime = Volonté farouche d’y parvenir, de plaire à nouveau et de provoquer l’Envie et la jalousie de son Homme !

Envie ? Autre péché capital. On n’en sort plus décidément !

Quoi qu’il en soit, ce schéma perdure depuis des générations, et ce n’est pas aujourd’hui que les mentalités vont changer. Les mannequins des podiums sont toujours aussi « brindilles », et il est certain qu’avec l’âge, nous ne pouvons qu’éviter le pire.

Alors à chacun sa recette ! Et puis céder à une pulsion gourmande de temps à autre n’est pas péché, c’est un appel du corps, non ? Il nous signale une carence !

Nutella, bonbons, macarons, … pour les tendances sucrées. Mais sachez que certaines craquent également pour les saveurs salées… Quant à moi, je vous l’avoue, j’apprécierais plus volontiers un bon verre de vin ou une coupe de champagne…

Guy de Maupassant n’a-t-il pas dit : « De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise. »

Alors ne changez rien ! La vie est courte !

Armelle H.

Credits photo: Photographe: Amandine Ropars / Modéle: Johane Bocher / Coiffeuse: Eliane Dessaigne / Maquilleuse: Christelle Yvenou

One thought on “LA GOURMANDISE EST UN PÉCHÉ

  1. J’aime beaucoup la citation de Maupassant cité en fin d’article …

    Alterner entre gourmandise (dans le sens raffinement, assouvissement de plaisirs culinaires), et le manger sain, voila ma façon à moi de succomber.

    D’autant que je suis plutôt bec salé : tartinade, p’ti plat longtemps mijoté, p’ti apéritif savamment accompagné par des p’tits fours dorés et croustillants …
    *ai pris 3 kg à la simple évocation de ces gourmandises*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *