BLACKITTEN

Quand le glamour rencontre l’élégance….

Bon les filles, ça reste entre nous, je n’ai pas très envie de dévoiler à tout le monde ma nouvelle marque fétiche en termes de lingerie hypra mega over sexy… Blackitten. Je vous en parle parce qu’on est entre copines et parce que je suis trop sympa ! Ne me remerciez pas, c’est normal.

Alors Blackitten c’est quoi ?

Blackitten est avant tout le résultat d’un amour effréné pour les belles matières, le travail à la main et l’envie irrépressible d’allier raffinement et confort. On a toutes rêvé de s’offrir de la lingerie à faire sortir la langue du loup de Tex Avery. Charlotte Laplace, dite le Chat Noir, l’a très bien compris. Ses corsets, sa lingerie et ses accessoires nous rendent incroyablement belles, rétro et élégantes (et surtout absolument désirables !).

Dans un esprit Couture, chaque pièce est une coquetterie sur laquelle se marient les matières les plus belles, satin de soie, brocart, dentelle de Calais, cuirs… Et vous savez quoi ? Charlotte propose même un service sur mesure, à vous les idées les plus folles, vos désirs deviennent réalité. Alors moi j’ai envie de dire « Merci Blackitten ».

Mais qui est notre Chat Noir ?

Charlotte Laplace est ce qu’on peut appeler « un artisan » au sens le plus noble du terme. Installée Rive Gauche à Paris, notre Chat Noir a fait ses classes au studio Berçot. Afin d’intégrer au mieux le corset dans notre époque où le confort prime sur l’esthétique, Charlotte réalise des pièces adaptées à nos silhouettes (les vrais silhouettes avec des formes bien entendu) tout en faisant sauter les idées reçues. Cette avant-gardiste réhabilite le corset avec panache et rien que pour ca, j’ai envie de me faire faire plein de corsets tout de suite maintenant !

Sa nouvelle collection : « Parisienne »

Subtil mélange d’icône des années 50 et d’atours évoquant les cabarets parisiens, cette collection s’inspire de la lingerie rétro pour sortir ses plus belles dentelles chantilly et ses soies les plus chics. Corsets de satin et lingerie extra fine se retrouvent, retenant les bas coutures, glissant sur la peau des belles parisiennes (les hommes vous disent merci Charlotte) Coquetterie et séduction sont les maîtres mots de cette collection au charme destructeur. Rappelons tout de même que cette collection a remporté le Who’s Next Blog contest et qu’elle était présente sur le dernier salon Who’s Next (rien que ça !).

Mais allons interroger la principale responsable de cette collection : Charlotte « Chat Noir » Laplace qui nous prouve que les chats noirs ne portent pas du tout malheur.

Bonjour Charlotte, pouvez-vous me donner votre définition du mot lingerie ?

La lingerie nous accompagne tous les jours, elle est l’écrin de notre féminité. On la porte pour soi, pour l’autre, c’est avant tout un plaisir. C’est le raffinement ultime de porter de belles matières à même la peau. J’aime travailler les tissus les plus doux, les plus chics, de jolies dentelles, c’est important pour la femme de se sentir belle dans sa lingerie. Je propose également des pièces de maintien, pour construire une silhouette, donner un petit coup de pouce pour être plus sûre de soi.

Le corset est la pièce maitresse de Blackitten, comment vous est venue cette passion pour cet élément?

Plus jeune je dévorais les romans du XIXe siècle, j’imaginais ces femmes en corset, avec leurs allures de reines, je trouvais ses silhouettes sablier sublimes. La structure du corset est particulièrement complexe, en commençant mes études j’ai eu envie de l’étudier d’un peu plus près. Le corset met en valeur une féminité très forte, vénéneuse, sûre d’elle, il donne de l’assurance à n’importe quelle femme.

On parle de plus en plus de vous, vous habillez des célébrités (donc la sublime Nicole Scherzinger) Comment gérez-vous la montée en puissance de Blackitten ?

Je suis très heureuse que mon travail plaise, j’ai effectivement de plus en plus de travail et j’en suis très heureuse. Il est très gratifiant d’avoir des commandes qui viennent d’un peu partout dans le monde, j’espère que cela va continuer, être débordée me rend heureuse.

Pourquoi avoir baptisé votre dernière collection « Parisienne » ? Un hommage aux plus belles femmes du monde ?

J’ai préparé cette collection pour le salon Who’s Next sur lequel j’étais invité. Ce salon étant international j’ai eu envie de garder cette touche parisienne, ma collection étant très féminine, très Couture. En effet c’est un hommage aux plus belles femmes du monde, la française a une élégance internationalement reconnue, la parisienne est une icône de mode intemporelle.

Et maintenant, quels sont vos projets ?

Les projets affluent, une nouvelle collection pour la fin de l’année, une boutique en ligne est en préparation, des pièces inédites vont voir le jour, je travaille également avec des magazines étrangers pour des éditos, j’agrandis mon atelier… Et de très belles collaborations en perspective.

Texte et propos recueillis par Marie Parent

Photos : Rachel Saddedine

Pour découvrir les autre créations Blackitten : www.blackitten.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *