AVRIL LAVIGNE – GOODBYE LULLABY

La rockeuse canadienne Avril Lavigne revient en force avec un quatrième album intitulé « Goodbye Lullaby ». On l’attendait avec impatience parce qu’il devait initialement sortir il y a un an et demi mais sa maison de disques préférait attendre paraît-il…

En tout cas, elle nous propose 14 titres qui sont à première vue dans la veine de ses trois précédents opus puisqu’ils oscillent entre la pop et le rock. Son premier single « What the hell  », que l’on peut entendre sur les ondes depuis le début d’année, en est révélateur. Il est très péchu d’entrée de jeu avec une batterie très pop et des mélodies entraînantes.

Pour les fans de guitares acoustiques, Avril en séduira pour sûr, notamment avec ses titres « Everybody hurts », « Not enough » et « Darlin’ ». Ils pourraient presque paraître mielleux et simplistes, mais on lui pardonne parce qu’au fond de nous, même si l’on a tendance à ne pas l’admettre, on reste toujours conquis par ce type de mélodies. « Remember when » est dans la même logique d’émotivité, mais cette fois, outre les guitares acoustiques, des lignes de pianos et de violons font leur apparition, ce qui témoigne qu’elle a acquis en maturité. En morceau caché, on pourra même retrouver la bande originale du dernier film de Tim Burton « Alice in wonderland » .

En somme, la jolie canadienne nous livre avec son quatrième album de la pop rock qui marque un coup d’arrêt à ses riffs d’adolescentes pour davantage se focaliser sur des mélodies mélancoliques relatant essentiellement ses expériences personnelles. Avril a grandi et nous le fait ressentir, à tel point que l’on en oublierait presque « Sk8er boy ».

Hélène Payen

One thought on “AVRIL LAVIGNE – GOODBYE LULLABY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *