LA PETITE LILY

Pose Mag aime la mode et les tendances, vous l’avez sans doute compris. Et quand on parle de mode, on pense souvent haute couture, grands créateurs, Fashion Week et compagnie. Mais la mode, ce n’est pas que ça. C’est un domaine artistique qui anime un grand nombre de personnes. Avec l’avènement d’Internet, les blogs de mode se sont multipliés, et grâce à ce moyen de communication, de jeunes créateurs tentent aussi de se faire connaître. Aujourd’hui, nous avons donc décidé de vous faire découvrir le travail d’Emilie Turblin, une jeune fille qui crée des bijoux plein de gourmandises !

Devinez ce que cachent vraiment ces macarons si appétissants ? Ces petites gourmandises presque plus vraies que nature se révèlent être des sautoirs ! Elles existent en colliers, boucles d’oreilles bagues et broches et en version cookies, réglisse, pomme d’amour…
La collection permanente Gourmande de La Petite Lily est encore mieux qu’une boîte à biscuits mais attention, rien ne se mange. Les bijoux sont en effet réalisés en pâte de polymère.


C’est en 2005, pendant ses études à l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués et du Textile de Roubaix, qu’Emilie Turblin a découvert ce matériau. Aujourd’hui, elle compte déjà plusieurs collections à son actif : Tea time, Porcelaine, les Petites Chéries et le Goûter de la rentrée. Ses créations, inspirées des douceurs de l’enfance, mêlent féminité et romantisme, le tout avec une touche rétro.

Tous les bijoux sont personnalisables. La Petite Lily accepte donc de confectionner ses parures sur commande. Et pour celles qui n’ont pas de penchants particuliers pour les friandises mais qui aiment l’esprit d’antan, il y a la collection des Petites Chéries, produite en série limitée.

L’avantage avec les jeunes créateurs, c’est qu’ils proposent souvent des pièces originales, que l’on ne retrouvera pas sur toutes les filles que l’on croise dans les rues, et en plus, pour La petite Lily par exemple, chaque pièce ne coûte qu’entre 15 et 30 euros, de quoi se faire plaisir à prix réduit.


Les photographies présentant les créations nous ont vraiment séduites, et nous avons donc essayé d’en savoir plus sur la photographe, Clothilde Dufresne. Sortie de l’école St Luc Tournai en 2009, elle a suivi une formation de photographe plasticienne et a décidé de se lancer dans la photographie de mode lors d’un concours 3SUISSES proposée par son école (pour lequel elle a emporté les deux prix internautes et journalistes). Elle adore recréer des univers, des ambiances, les défis et les rencontres.

Credits photos :

Créatrice : La petite Lily
Photographe : Clothilde Dufresne
Make-up : Marina G make up
Modèles : Sophie D et Cécilïa M
Lieu : La maison aux fraises (dont on vous avez déjà parlé ici)

Enrique Lemercier

3 thoughts on “LA PETITE LILY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *