LA POSE POSTALE

Comme à son habitude, au service de ses lecteurs, La Pose Postale répond à vos doutes, à vos interrogations. Elle a pris un retard considérable depuis sa dernière publication. Les vestes en peau de mouton retournée ont fait leur grand retour, les élections en binôme ont été le maître mot de ses deux dernières semaines, « Karlo » a présenté sa collection «  Byzance », François-Marie Banier n’est plus le légataire universelle de Liliane Bettencourt, Jenny a quasiment quitté Gossip Girl, les partiels ont plongé les étudiants de notre tendre patrie dans un stress épuisant, Vogue a fêté ses 90 ans, la neige est tombée et a volé la place de nos doux JT à l’affaire Wikileaks, Garance Doré est tombée folle amoureuse d’Istanbul et les décorations de Noël ont envahi nos espaces de vie.

Cette fin d’année a donc été riche en actualité, les courriers ont été, en conséquence, nombreux et variés. Il ne s’agira pas ici de répondre à une question précise mais à envisager la situation de manière globale.

La veste en peau de mouton retournée est le « it » de la saison. Elle s’inscrit parfaitement dans la tendance du moment, le retour des classiques. C’est Burberry, lors de la présentation de la collection automne-hiver 2009-2010 qui a convaincu la planète mode de la beauté et de la nécessité d’une telle pièce dans sa garde de robe. Elle vous permettra d’affronter le froid en toutes circonstances : avenue, ruelle, sentier ou banquise. Un choix extraordinaire s’offre à vous : vous avez envie de faire du curling sur un lac gelé au Canada ? Pas de soucis ! Vous voulez protéger les bébés phoques sur la banquise pour revivre l’époque Bardot ? Emballez, c’est pesé !

Une élection de miss, des élections de miss. Si l’affaire De Fontenay nous permet de revoir la conjugaison des pluriels, elle nous invite surtout à faire un choix : Dieu ou Satan ? Soit on choisit de voir l’élection comme véhiculant un message, des valeurs. La femme est alors envisagée comme ayant une vingtaine d’années, portant un maillot de bain une pièce, tout brushing Saint-Algue au vent et n’ayant jamais fait de photos légèrement vêtue. Soit on envisage le concours pour ce qu’il est, un simple divertissement. Ne soyons pas fou, choisissons Miss France ! Les cadeaux représentent une cagnotte de 100.000 euros à revendre sur Ebay et vous ne serez pas victime de bannissement si vous avez bronzé en monokini sur la plage à Saint Bart’.

Le froid ou l’envahisseur des JT. Les JT en font leur une. Des envoyés spéciaux ont été envoyés dans toute la France pour cueillir l’information au cœur de l’actualité. Il fait froid ! Mais personne ne s’est demandé pourquoi. Les plus objectifs nous répondront que l’hiver approche donc par conséquent, il fait froid. Cependant, je pense qu’il s’agit plutôt d’un complot de la planète mode. Les pulls jacquard, la fourrure, la peau retournée sont les « its » de la saison, comment pourrions-nous les porter s’il faisait 13° dehors ? Je trouve étrange que des pièces aussi chaudes soient en plein dans la tendance alors qu’elles sont juste obligatoires par ces temps de grand froid. Le bal masqué organisé par Carine Roitfeld pour les 90 ans de Vogue n’a t’il à votre avis rien à voir avec cela ? J’en doute… Les personnes les plus influentes étaient présentes suffisamment masquées pour comploter et définir la ligne météorologique de la saison.

S’il fait froid, Byzance vient à nous. Karl Lagerfeld avec son défilé des métiers d’Art nous a présenté sa vision Byzance by Chanel. On en veut du doré, on en veut de la parure, on en veut de la cuissarde, on en veut du Byzance … Vous me direz, encore un défilé ? Et bien oui, un défilé tous les deux mois vous permet de rester à l’affut de la tendance et nous permet de voyager à Byzance, Byzance, Byzance. Enfin et surtout, il permet de mettre à l’honneur des Maisons telles que Lesage, Massaro, Guillet, Lemarié, Michel et Desrues qui sont respectivement des brodeurs, des bottiers, créateurs de fleurs artificielles, des plumassiers et des modistes.

En bref, Bettencourt et Wikileaks. La première nous a fait vivre nos shampoings d’une façon que nous n’aurions pas soupçonnée. Notre achat va-t-il financer la maison secondaire de François Marie Banier ? La question n’a plus raison d’être, M. Banier s’est vu retiré du testament de Liliane. Heureusement, il a pu garder les sommes précédemment versées. Nous n’aurons donc pas l’obligation de lui organiser une collecte de don.

Wikileaks est un peu le Gossip Girl du monde diplomatique. Les infos concernant Dan et Serena sont remplacées par des documents gouvernementaux confidentiels. Si on vous en parle en détail balancez une petit «  Vous m’adorez ne dite pas le contraire » et dirigez vous directement sur le quasi départ de la petite rockeuse de Jenny. L’appel de la scène a forcé « Little J. » à ne faire que de brèves apparitions dans la saison 4 de Gossip Girl. Certaines diront que ses cheveux fillasses à force de rajouts mal maitrisés devenaient visuellement parlant, insupportables. Cependant, on ne peut que regretter son quasi départ. « Goodbye Little J. »

Istanbul, Istanbul, Istanbul, comme je t’aime. Garance Doré, alors que 2% de la population était plongé dans les révisions, nous faisait découvrir Istanbul et l’amour qu’elle portait à cette ville. Au lieu de nous parler des voyages merveilleux que tu fais chaque mois pourquoi tu ne nous amènerais pas tous avec toi Garance ?

Chante, c’est Noël. Enfin, je tiens à terminer cette chronique sur Noël. Noël est charmant et magique. Les gens se baladent avec des sapins sous le bras. Les illuminations nous évitent de déprimer alors que la nuit s’installe à 17h. Les vendeurs font un chiffre d’affaire leur permettant de nous faire plein de petits cadeaux. Le froid nous force à rester dans nos appartements un chocolat à la main sous un chaud plaide en fourrure. Votre sapin brille de milles éclats et vous le regardez avec bienveillance. L’achat de toutes ces nouvelles boules pour un prix certes conséquent était nécessaire : une boule jacquard, nécessaire / une boule en grenade de guerre argenté, nécessaire / un mouton en laine véritable, nécessaire / une boule liberty, nécessaire / une cassette audio toute de noire revêtue, nécessaire / un bijou ancien, nécessaire et toutes les autres, nécessaires. Bref, que de l’indispensable pour se sentir bien.

Voilà, vous avez les grandes lignes de l’actualité et vous pourrez enfin vous entretenir avec des gens venus de tout horizon. Vous porterez votre peau retournée tout en dénonçant cet hiver bien trop rude pour ne pas être à l’initiative de Carine Roitfeld. La magie de Byzance et de Noël apportera une touche dorée et magique à votre vie, votre compte en banque criera famine mais vous sentirez Belle et Bien, car c’est ça Noël !

Antoine Bertoni

One thought on “LA POSE POSTALE

  1. Bonsoir, je viens de lire l’article sur CHRISTOPHE WILLEM que j’adore ! Cet article est super bien écrit et reflète vraiment ce qu’est cet artiste qui nous fait vivre tant de belles choses à chaque concert depuis + de 6 ans et les photos sont trop canons ainsi que le décor. Christophe est un véritable top modèle, il est trop beau et si séduisant. Il possède une voix en or, il est beau, il est gentil et possède un charisme rare.
    Une petite question : est-ce que l’on peut envisager que votre magazine soit vendu en physique tout en étant en ligne ? Ce serait super car cela toucherait un plus large public !
    Merci encore pour ces superbes photos de Christophe ainsi que l’interview.
    Bonne continuation à votre magazine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *