JEFFREY CAMPBELL, LES CHAUSSURES QUI EN IM(POSE)NT

Au pays du shoesing féminin, il y a les chaussures de tous les jours, les cools et les vieilles abîmées, les chaussures à strass, oiseaux de nuit et talons vertigineux, et il y a les perles dans leurs écrins de papier, les coups de cœur comme on en connaît peu au cours de sa vie de fashionista ! Et c’est dans cette catégorie que les Jeffrey Campbell peuvent être classées.

Il y a quelques années on vous aurait parlé des « Jeffrey Campbell shoes » vous auriez été en droit de ne pas comprendre. Mais aujourd’hui, ne pas connaître le maître de la chaussure SOLD OUT en quelques heures est un sacrilège shoesesque que Pose Mag se doit de réparer.

Un génie se reconnaît peut-être à ses débuts cachés aux yeux de tous. Jeffrey Campbell réalisa en effet sa première paire en 2000, dans son garage, avant de créer la marque et devenir mondialement reconnu.
Il est celui qui arrive à créer des modèles extraterrestres pour nos pieds, et surtout, nous les faire aimer au premier regard, envers et contre toute logique enseignée depuis des générations au sein des dressings féminins.

Son concept n’est pas le fin, raffiné, passe-partout mais le compensé, le cuir, les talons futuristes, les couleurs flashy et les impressions graphiques, voire animales.

Jeffrey Campbell est passé maître dans l’art de faire du moche un eldorado pour nos pieds, rappelez vous comme nous avions délaissé les Buffalo et Bocca chica car trop grosses et OUT, pour des chaussures style Louboutin.
Aujourd’hui on oublie notre amour pour le talon aiguille, le vernis ou le bout rond et on lorgne du côté des sites vendant les précieuses créations, ne cherchant aucunement l’approbation de nos amies ou de notre boyfriend pour s’offrir une paire de JC.

Ce qui est bien avec ces chaussures c’est que vous ne risquez pas de les voir à tous les coins de rue !

Vous pouvez trouver ces petites perles de créations sur des sites comme Nastygal, Solestruck, depuis peu Sarenza et Office shoes uk.

Petit bémol pour les commandes US, pensez bien que vous aurez peut être des frais de douanes à payer, mais bon, parfois, le plaisir n’a pas de prix !

Pour découvrir cette marque : www.jeffreycampbellshoes.com

Aude Bertrand Koubi

Small Town Hero Jeffrey Campbell S/S 2011

2 thoughts on “JEFFREY CAMPBELL, LES CHAUSSURES QUI EN IM(POSE)NT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *