LA POSE POSTALE

La première lettre nous est envoyée par Christine. Celle-ci nous écrit : « J’ai fait un effeuillage de mon bonzaï mais les bourgeons n’ont pas encore débourré. Certains ont débourré mais ils ont vite noirci et ils sont morts. Que faire ?».

Chère Christine, le jardinage n’est pas une chose à prendre à la légère. Même si celui-ci se résume à un petit bonzaï que des voisins vous ont refourgué à la suite de votre crémaillère, son entretien n’en reste pas moins un effort du quotidien. Un petit vaporisateur ne fera pas l’affaire.

Il faudra vous transformer en véritable femme tulipe Dior afin de prendre soin de lui de manière convenable. John Galliano lors de sa présentation Haute Couture hiver 2010-2011 nous a offert sa version du jardinage, alors profitons-en ! Je vous vois déjà venir, non, le cellophane autour de votre visage ne sera pas nécessaire. Les week-ends de jardinage, vous accessoiriserez votre tenue avec goût. Ajoutez au tout une petite brouette, un tuyau d’arrosage ou une jolie pelle et vous serez fin prête.

Si les bonsaïs ont une tendance à débourrer, ils n’en restent pas moins observateurs. Lorsqu’il vous verra toute de pétales colorées vêtue, il n’aura d’autre choix que de se prendre en main et d’aller de l’avant. S’il ne le fait pas, jetez-le et offrez les outils de jardinage à vos voisins au moment des étrennes.

Quant à la nouvelle femme tulipe que vous serez devenue, n’enlevez rien. Vous serez la femme Dior réinventée des années 50 et ça vous ira bien.

……

La seconde lettre nous est envoyée par Géraldine. Chaque dimanche alors qu’elle rejoint quelques amies pour bruncher non loin de chez elle, elle passe devant le marché de son quartier. Elle se demande si « tenter d’acheter un sac de contrefaçon serait un affront à la mode, à son style, à sa vie ».

Je suis contraint de répondre par l’affirmative.

Qu’est-ce que nous dit le faux ? Il indique au monde que votre compte en banque n’est pas à la hauteur de l’image que vous voulez donner. De plus, il nous fait remarquer que vous ne vous souciez pas du savoir faire, de la qualité et des matières que représente ce sac. Alors que faire ?

Si en vous réveillant le matin, votre première pensée porte sur le sac aperçu sur l’un des derniers défilés, vous avez deux possibilités. Vous pouvez vous arracher un bras et vous l’offrir. Vous expliquerez dès lors à votre entourage qu’il s’agit d’un investissement pour l’avenir. En effet, on ne sait pas avec ces multiples réformes sur les retraites de quoi sera fait notre futur. Il faut donc investir et ce, dans les valeurs sûres.

Vous pouvez également vous inspirer de cette proposition et vous offrir un sac adapté à votre budget. Vous vous lancerez dans une quête effrénée, vous vous sentirez plus inspectrice que jamais et vous adorerez ça. Si vos proches vous questionnent sur votre trench et la loupe dans votre poche, ne leur répondez pas. Quoi de mieux que de laisser planer le mystère sur votre vie secrète ?

Antoine Bertoni

2 thoughts on “LA POSE POSTALE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *