LE SCHEMA HOMME/FEMME

Ne cherchez plus ! Ce n’est pas votre comportement qui est en cause… Vous êtes parfaits, ne changez rien ! La voilà enfin l’explication de cette discordance homme/femme.

Une étude récente française (pour une fois !) réalisée par une équipe de neurologues confirmés a permis d’établir cette conclusion hallucinante. Cinquante hommes et femmes, de 20 à 70 ans, ont accepté de collaborer spontanément. L’IRM réalisé sur chacun d’eux a permis d’identifier le cortex cérébral dans son ensemble, ainsi que toutes ces aires aux structures et aux fonctions distinctes.

Regardez attentivement ce schéma ! À première vue, il s’agit de coupes sagittales de volume identique.

La différence de contraste entre ces deux types d’images et la nature complexe des déformations nous amènent à la conclusion terrible suivante : toutes ces aires, principalement impliquées dans le contrôle des mouvements, nécrosent quelque peu le domaine de la pensée principalement chez l’homme.

Notre cerveau contrôle et coordonne la plupart de nos mouvements, de notre comportement, de nos fonctions internes (rythme cardiaque, pression artérielle, température du corps, …). Ces aires sont particulièrement développées dans le cerveau masculin. Homme de terrain, éternel joueur de « petites voitures », fan de jeux vidéos en tout genre… l’émotion forte avant tout !

Le cerveau reçoit également des signaux par les nerfs afférents ; c’est alors que les informations remontent au cerveau. Ce jeu de réception et d’émission de signaux représente la fonction majeure du cerveau, qui explique à la fois les sensations, le mouvement, la mémoire, mais aussi la conscience. Majoritaires chez la femme, ils expliquent ainsi la faculté dont nous disposons à effectuer deux choses en même temps : repasser en regardant la télé, téléphoner en faisant le ménage, déguster du chocolat tout en harmonisant notre sac à main avec notre dernière paire de chaussures.

Le cerveau a aussi un rôle de production hormonale, qui est beaucoup plus développé chez l’homme que chez la femme, d’où le problème offre/demande. L’homme est principalement axé sur la captation des stimuli externes, créant ainsi des réactions spontanées face à l’environnement, qu’il ne contrôle pas. En conclusion, l’homme est victime de sa propre production d’hormones, au détriment de son propre épanouissement dans la gestion du foyer.

Notons également le dysfonctionnement majeur du cerveau féminin, au niveau du jeu réception/émission face au cerveau masculin. Les connections sont faibles, parfois même inexistantes, d’où nos désillusions, nos attentes inutiles. Notre aire « affective » beaucoup trop volumineuse n’est pas en phase avec les aires « sexe » de l’homme. Sexe et câlins douceur n’étant pas compatibles.

L’objectif de la femme est donc de compenser les déformations induites par la découpe du cerveau chez l’homme, et ce n’est pas une mince affaire !… Je ne vous fais pas un dessin…

Armelle H.

One thought on “LE SCHEMA HOMME/FEMME

  1. C’est tellement vu et revu que ce n’est plus drôle, par contre c’est une pierre de plus à l’édifice sexiste déjà tellement solide. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *