HOME SWEET HOME

Les adieux déchirants sur le tarmac de l’aéroport ce n’est pas pour moi. D’une part parce que je n’ai jamais acheté de mascara waterproof, d’autre part parce qu’en réalité, personne ne peut vous accompagner plus loin que le check up de sécurité sans carte d’embarquement. Pour ces deux raisons tout à fait logiques, j’ai pris la décision de prendre l’Italien sous mon bras et de lui faire découvrir la France. Il sera Riccardo Scamarcio, je serai Marion Cotillard et tout le monde sera bien content.
Cela dit, ça n’aura échappé à personne, les soldes sont finis depuis hier dans la plupart des régions, ou en phase de démarque terminale dans d’autres, ce qui, dans ma petite tête de shoppeuse, fait clignoter ces deux mots « DANGER RENTRÉE ».

Puisque j’ai claqué tout mon PEL dans des voyages et des tenues assorties, je n’ai aucunement les moyens d’arpenter les rayons « nouvelle collection » de mes boutiques chéries. Qu’à cela ne tienne, Riccardo va avoir un aperçu du système D à la française, ou comment réutiliser les jolies pièces estivales de retour au bureau ou à la fac. Personnellement, je préconise 2 des couleurs phares de l’été, facilement réutilisables une fois les feuilles jaunies: du nude, du kaki, sur un peu de jean si votre patron est plutôt cool. Sobre, féminin, efficace.

Tout d’abord, la pièce de base, utilisable et réutilisable à l’infini, le marcel kaki loose Urban Outfitter (6€), que je rentre dans une jupe en jean taille haute (Urban Outfitter également, 24,99 €). Partant de là, me voici en tenue plutôt estivale, que je n’ai plus qu’à automniser avec une veste boyfriend nude (Topshop, 55€ sur vestiairedecopines.com). Note à Béné la fêlée : je garde la dite veste bien ouverte, histoire de ne pas ressembler à un sac avec la jupe ! Je perche le tout sur une paire de shoeboots plutôt rétro (Asos, 29,12 €) et je réhausse tous ces petits prix avec une belle pièce de designer, un sac à main Pauric Sweeney en peau de bestiole qui fout la trouille (The Outnet, 528,09€), toujours dans des tons très neutres; marron, moutarde, avec toutefois LE détail qui tue : la fermeture violette.
Quelques bijoux bien sentis sur le tout, et me voici prête à clamer au macadam qui est le mien que je suis de retour, prête à affronter la rentrée !

Bon Plan: L’Aixoise qui sommeille en moi vous invite à venir y sommeiller à votre tour (suis-je vraiment claire ?), et pas n’importe comment ! Sur le site voyageprivé.com, vous pourrez profiter du très bel Hôtel Cézanne, un 4 étoiles design très bien situé, pour seulement 85€ la nuit, au lieu de 179.

Marine Revel

One thought on “HOME SWEET HOME

  1. J´aime le blazer. La couleur est fabuleuse et elle va avec tout. En plus, c´est un vêtements qu´on ne jetera jamais!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *