YOURTE TIME IS NOW

Je voudrais rassurer le lectorat, suite à l’offensive des questionnements qu’a reçus notre rédacteur en chef : j’ai retrouvé mon pantalon et le chemin de l’aéroport. Aéroport où j’ai fait la connaissance d’Isaac. Isaac a le poil hirsute, pour ne pas dire complètement néo-libéral, et c’est le genre de type qui traverse un aéroport sans valise. A la place, il a un sac à dos. Isaac m’a proposé de le rejoindre à Oulan-Bator. J’étais encore un peu saoule, j’ai dit oui.

Pendant qu’il faisait pipi, j’ai quand même effectué des recherches poussées à l’aide d’une méthodologie ciblée (j’ai été sur Wikipedia avec mon iPhone). Vous saviez qu’Oulan-Bator était la capitale de la Mongolie ? Et saviez-vous que d’après certains, les Huns étaient en fait plus ou moins des Mongols ? Oui oui, ces mêmes Huns qui trouvaient ça pertinent de traverser les Alpes en éléphant. Donc moi je me suis dit « si Attila peut venir chez nous à dos d’éléphant, je peux aller chez lui avec une pochette jaune fluo et des boucles d’oreilles multicolores ». Car ne perdons pas de vue l’enjeu culturel de cette escapade : Isaac et moi dans une yourte (ça ressemble à tourte mais c’est plutôt une tente, genre Quechua 17 places, vous voyez le tableau ?).

Autant dire qu’il n’a pas pu résister à ma robe de Pocahontas en daim noir, c’est ce que j’avais de plus exotique sous la main pour l’occasion. Et n’oublions pas que Christophe Colomb a découvert l’Amérique  en voulant aller en Inde, qui se trouve être juste en dessous de la Mongolie, donc je reste cohérente.
Mes seuls regrets dans cette escapade asiatique resteront mes sandales nude, magnifiques mais très peu appropriées au désert de Gobi, et l’arnaque de la steppe. A toutes les aventurières du dimanche telles que moi, sachez qu’il ne s’agit en aucun cas de faire travailler vos fessiers en cadence sur le dernier Guetta… C’est juste de l’herbe en fait.

Tenue : Le tout Asos, 111,25 € (frais de port non inclus).

Petit tuyau : Sachez que la République Française déconseille à ses ressortissants se rendant en Mongolie de se baigner dans certains lacs, la faute à la grippe Aviaire, tout ça tout ça (plus d’info sur diplomatie.gouv.fr).

Marine Revel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *