MARION, GLOBE-TROTTEUSE ET BLOGUEUSE MODE

Jolie rencontre avec Marion Antoine, une blogueuse mode qui continue de tisser sa toile sur net. La jeune fille est originaire de Nancy et on en a donc profité pour la rencontrer lors d’un de ces passages dans cette ville…

– Bonjour Marion, peux-tu tout d’abord te présenter en quelques mots…

Je vais avoir 20 ans à la rentrée et après avoir passé 1 an à Stockholm dans le cadre de ma licence d’anglais avec Erasmus, je m’en vais pour Paris pour étudier à l’EFAP (une école d’attaché de presse). Sinon, je reviens à Nancy de temps en temps pour voir ma famille et mes amis !

– Comment peux-tu qualifier ton rapport à la mode ?

C’est un rapport de pur plaisir. J’adore faire les magasins, j’adore bien m’habiller, j’adore lire des magazines et me tenir au courant des nouvelles tendances pour les adapter à ma façon. Les défilés de mode me font rêver, j’aimerai beaucoup vivre une fashion week… Bref, c’est une petite passion, quelque chose qui me tient à cœur mais à laquelle je ne dévouerai pas ma vie quand même.

– Pourquoi as-tu crée un blog ?

J’avais moi aussi envie de faire partie de ce petit monde en partageant mes trouvailles et mes tenues. J’avais le temps pour ça, donc je me suis lancée comme si c’était un nouveau hobby.

– Quelle est sa ligne éditoriale ? Des statistiques sur le nombre de visite ?

Je suis plus axée sur le portfolio de tenues, mais j’aime différer un peu en postant quelques vidéos, des interviews, des inspirations… En ce moment j’essaie de trouver le temps pour bloguer, mais surtout de nouvelles idées pour ajouter un petit truc en plus à mon blog. Pour ce qui est des visites, ça tourne aux alentours de 2000 par jour, 3000 lorsque je publie un nouvel article.

– Comment pourrais-tu qualifier ton style vestimentaire ?

Du simple et du basique mais associé aux tendances du moment que je me suis appropriées selon mes goûts.

– Si je te dis simplement Nancy et la mode, tu me réponds quoi ?

On ne se débrouille pas si mal, à Nancy il y a vraiment de très jolies boutiques et toutes les enseignes du moment (Maje, Sandro, The Kooples…) sont à notre disposition. Après, c’est le tout de savoir se les approprier. Le style nancéien n’est pas le même que celui de Paris, ou d’une autre ville en France.

– Il y a quelques temps, un article sur ton blog a fait pas mal réagir les Internautes, au sujet de certaines tenues que tu n’oserais pas porter à Nancy, tu peux nous en dire un peu plus ?

Que les nancéiens soient d’accord ou non, moi je le vois comme ça : à Nancy tout le monde se regarde, tout le monde s’inspecte et le moindre faux pas est décortiqué, analysé et critiqué. Ça m’a toujours un peu énervée. A Stockholm je respirais car les gens ne font pas attention à la façon dont nous sommes habillés. Du coup en revenant sur Nancy ça m’a fait bizarre car j’ai de nouveau ressenti cette «inspection» qui ne m’avait pas manquée… Sauf que maintenant je m’en fiche complètement ! Donc je dirais aux nancéiens : relax, habillez vous comme vous voulez, on s’en moque, vraiment.

– As-tu des bons plans shopping sur la ville ?

Mes boutiques préférées : Scarlett & Joe et Podiums by Scarlett & Joe, deux boutiques l’une à côté de l’autre rue St Dizier. Ces deux boutiques vendent vraiment de très belles marques, ils ont toujours de très beaux habits. Sinon, je bénis le Printemps qui a des corners Sandro, Maje, The Kooples et Jérôme Dreyfuss et où je peux enfin trouver des vernis à ongles O.P.I !

– Enfin, quels sont tes projets d’avenir ?

En dehors des études que je veux faire et réussir, une chose est sûre, je veux de nouveau repartir étudier à l’étranger et également tenter l’expérience de fille au pair. Je ne sais pas où ni quand, mais j’en meurs d’envie. Sinon, j’espère que l’aventure des blogs continuera le plus longtemps possible car cela m’ouvre énormément de portes et me permet de rencontrer de nouvelles personnes avec qui je partage les mêmes passions.

Propos recueillis par Enrique Lemercier

Pour découvrir le blog de Marion, c’est par ici : www.marionrocks.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *